Lisez d'autres textes de mes essais à leblogauto.ca, section Essais Routiers!

04 octobre 2011

Essai routier complet: Honda Accord Coupe HFP 2011


Je voudrais tout d'abord saluer l'arrivée de Honda Canada au sein de mes collaborateurs. Honda fabrique plusieurs de ses véhicules en Ontario en plus de figurer depuis plusieurs années en tête des palmarès de ventes canadiennes avec son modèle Civic. Il était donc important pour moi que Honda soit intégré officiellement dans les pages de Auto Opinion.ca ce qui est maintenant chose faite.

Lorsque les journalistes automobiles réservent leurs voitures de presse, ils ne savent pas toujours quel niveau d'équipement possédera leur véhicule. Lorsque j'ai réservé cette Honda Accord Coupé, je m'attendais à une voiture performante mais plutôt bourgeoise puisque sa clientèle-cible a généralement dépassé l'étape des folies de jeunesse. Quelle ne fut pas ma surprise de voir dans le stationnement cette Honda Accord toute de noire vêtue, roues d'alliage noir et carrosserie surbaissée. Premier commentaire qui m'est passé par la tête : je ne pourrai jamais faire moins de 10 L/100 km avec cette voiture!

Il faut dire que, lorsque je me suis donné ce mandat de n'essayer que des voitures économes en essence, plusieurs m'ont dit que je n'aurais que de petites voitures plates et sans saveur. Eh bien, il y a beaucoup d'exceptions! Et cette Honda Accord Coupe HFP 2011 en fait partie. Comme cette Accord est vraiment très différente du reste de la famille, je ne vais vous parler que de la version HFP. Si vous êtes comme moi, vous vous demandez ce que veulent dire ces trois lettres. HFP : Honda Factory Performance. C'est la nouvelle entité performante de Honda comme les TRD chez Toyota ou Nismo chez Nissan. La Honda Accord Coupe est la première voiture à goûter à ce traitement.

On ne monte pas à bord de cette voiture; on y descend! La voiture est basse et il faut évidemment se plier un peu plus pour y prendre place. Quelques petits touches décoratives sont exclusives au modèle HFP comme les tapis brodés à l'avant et un insigne numéroté car il faut bien dire que ce HFP est limité à 200 exemplaires. À l’avant, on est bien assis sur de beaux baquets de cuir quoiqu’un peu plus de support latéral ne serait pas de trop. Les sièges étant en cuir, c’est plus glissant alors il faudrait être mieux retenu. Le design du tableau de bord ne casse rien. En fait, l’image sportive que la version HFP tente de projeter à l’extérieur ne s’est pas transmise à l’intérieur. On se retrouve donc avec un tableau de bord dont la facture est sortie tout droit d'une Civic des années '90. Les cadrans sont en noir avec écriture grise et bien qu'ils soient très lisibles, la nacelle a l'air un peu dépouillée. Le volant offre le contrôle de certaines commandes comme le système audio, le régulateur de vitesse et la téléphonie Bluetooth. Parlant de Bluetooth, celui-ci fait partie du système multimédia embarqué de l'Accord HFP. Pour être poli, ce système est beaucoup trop compliqué pour être compris facilement et rapidement. Il m'a pris trois jours pour réussir à apparier mon téléphone puisque ça ne se fait qu'en commandes vocales. J'aurais bien des choses à dire sur ce système multimédia dont l'interface semble avoir été dessiné avec un TRS-80 mais je vais me concentrer sur le GPS. Et ça mérite un paragraphe...

Nous sommes rendu à l'époque où les GPS grand public peuvent afficher des images en 3D. Celui-ci de Honda (je l'ai aussi « subi » dans un CR-V) s'est figé dans le temps. Les couleurs sont fades, les écritures grossières et difficiles à lire, même à l'arrêt, et le guidage vocal français est beaucoup trop « synthétisé ». Concernant le guidage, à Montréal, pas de problème. Probablement que dans toutes les grandes villes du pays, il n'y a pas de problème. Mais en campagne? Je demeure en campagne et si vous demeurez à l'écart des grands axes routiers, eh bien, débrouillez-vous seul! Je m'explique. Je reviens de Montréal et je me rends dans la région de Joliette. Sur l'autoroute, pas de problème. Le GPS offre de sortir un peu avant Joliette pour prendre la route 131 (comme d'autres modèles de GPS d'ailleurs). Je le confronte en sortant un peu avant pour prendre des petits rangs puisque je sais très bien que c'est plus court. Un GPS à jour aurait tout simplement recalculé son chemin pour suivre le mien. Pas celui de Honda! Il trace un pointillé à vol d'oiseau entre votre position actuelle et votre point d'arrivée et vous nargue en vous disant que cette route n'est pas « vérifié » et que vous devez revenir sur « son » trajet! Je m'excuse mais un GPS doit connaître tous les chemins, surtout ceux qui sont là depuis des dizaines d'années car il doit être capable de vous sortir du pétrin dans un secteur que vous ne connaissez pas. Alors, à moins qu'il soit inclus dans le véhicule que vous désirez, je ne donnerais pas un sou pour cet équipement. Ce n'est définitivement pas au point et j'espère qu'une compagnie sérieuse comme Honda mettra son fournisseur de GPS au pas. On ne demeure pas tous dans les grandes agglomérations. Ouf! Ça fait du bien...

La qualité sonore du système audio de 270 watts est très bonne et il est possible de brancher un iPod à l'aide d'un fil USB situé dans le petit coffre entre les deux sièges. C'est parfait sauf qu'il faudrait éclairer ce petit espace pour avoir moins de difficulté à brancher un appareil le soir. Et ce n'est pas exclusif à Honda puisque plusieurs constructeurs place la prise USB à cet endroit sombre et difficile d'accès. L'accès aux places arrière est laborieux mais je ne m'en formalise pas puisque, pour la petite famille et les amis, choisissez une berline. Le coffre n'est pas très grand et si vous pensez l'agrandir en baissant la banquette arrière, sachez que l'ouverture n'est pas très large. Pour vos gros achats, magasinez dans un commerce qui fait la livraison! J'ai tout de même réussi à y engouffrer beaucoup de petites boîtes.


Je crois donc que le point fort de cette Honda Accord HFP 2011 n'est pas son habitacle mais plutôt son moteur. Ce coupé HFP est propulsé par le V6 de 3,5 litres produisant 271 chevaux à 6 200 tr/min et un couple de 250 lb-pi à 5 000 tr/min. C'est une puissance produite à haut régime mais ça pousse. Ça pousse tellement qu'il est difficile de faire un départ en douceur. La seule boîte disponible est la manuelle à six rapports. Elle nécessite un bon bras droit mais son fonctionnement ne m'a pas déçu. En plus, ce groupe motopropulseur fonctionne à l'essence ordinaire et sa consommation est plus que raisonnable. Le freinage est puissant grâce aux quatre disques de freins et, bien sûr, l'antiblocage ABS avec répartition électronique de la puissance de freinage (EBD) et l'assistance au freinage est de série. Cet Accord roule sur des roues HFP exclusives sur lesquelles on a monté des pneus Michelin Primacy MXM4 de 245/40R19 94W. Ça procure une bonne tenue de route mais c'est un peu dur sur le popotin. Des pneus de cette taille conjugués à la suspension abaissée de un pouce de ce modèle durcissent indubitablement l'amortissement des trous et bosses de la chaussée. La direction à crémaillère est légère à certaines occasions, preuve que cet Accord garde quelques traits bourgeois de la version régulière.

Voilà! Une belle voiture de la part de Honda mais qui lui a valu quelques surnoms. Celui que je retiens c'est que c'est « une voiture de vieux avec un kit de jeune »! Quelques petites choses pourrait encore bonifier cette version comme un intérieur plus jeune et sportif. C'est le but de cette version. Une révision majeure de l'interface audio/bluetooth/gps doit aussi être mise à l'ordre du jour. Comparé aux systèmes de Infiniti, Ford et GM, entre autres, il fait figure de dinosaure. Effectivement, il se pourrait que ce soit un coupé pour les gens plus âgés qui refusent de vieillir. Dans le fond, tous ceux qui aiment rouler refusent de vieillir...

Questions, commentaires, opinions? Venez discuter de la Honda Accord HFP sur le forum de Passion Automobile en cliquant ici.

Conditions de l’essai


Réalisé du 1er au 8 août 2011.
Journées de soleil, de nuages, de pluie et de grêle, entre 17 et 30 C.
Modèle essayé : Honda Accord HFP Coupe 2011
Prix selon www.honda.ca :
  • Version unique : 37 890 $
Prix du modèle essayé : 45 063,03 $ tout inclus
Distance parcourue : 414,6 km (48 % autoroute)
Consommation moyenne : 9,4 L/100 km
Régime-moteur à 100 km/h : 2 200 tours/minute
Régime-moteur à 115 km/h : 2 550 tours/minute
Véhicule fourni par Honda Canada.
Photos prises à Ste-Elisabeth, Qc

1 commentaire:

Dorin a dit...

elle en boit du jus.Le design est très magnifique.

Avertissement

La consommation réelle peut différer de 10 à 20% par rapport à la consommation affichée par l'ordinateur de bord. Toutefois, à des fins de comparaison, j'inscris toujours la consommation que l'ordinateur de bord affiche à la fin de la période d'essai.

Un de mes essais chez leblogauto.ca

Google+