Lisez d'autres textes de mes essais à leblogauto.ca, section Essais Routiers!

08 juin 2011

Essai routier complet: Hyundai Sonata 2.0T 2011

On pourrait comparer la présence de Hyundai au Canada à la vie. En 1984, la naissance fut difficile avec des modèles qui étaient désuets, pas au point et dont la qualité était aléatoire. Puis, la compagnie grandit, fait ses premiers pas et améliore sa démarche en créant des modèles un peu plus fiables. Et arrive l’adolescence et la première voiture sport, la Tiburon. Aujourd’hui, à 27 ans au Canada, le petit Hyundai est devenu grand et veut défoncer toutes les portes, même celles des plus grands avec la Genesis et l’Equus. Et après avoir regardé par-dessus l’épaule de son voisin pour avoir les bonnes réponses, Hyundai nous arrive avec une Sonata tout-à-fait unique qui cherche à se débarrasser de son image de voiture de mononcle.

En effet, la précédente génération avait des airs évidents de Honda Accord et sa mécanique était on ne peut plus conventionnelle avec un quatre cylindres pour la base et un V6 pour les mieux nantis. Cette fois-ci, Hyundai a dessiné une silhouette à nulle autre pareille. En plus, exit le V6, on fait confiance au quatre cylindres pour la base, puis un quatre turbocompressé et finalement, surprise, un modèle hybride! Cette fois, Hyundai y a mis le paquet. Comme il y a plusieurs niveaux d’équipements avec chaque moteur, je me concentrerai sur la Sonata Turbo, celle qui est la vedette de cet article. Elle est disponible en modèle de base, Limited et Limited avec Navigation. C’est cette dernière, avec tous les équipements disponibles, qui m’a servie de galop d’essai.

Il faut préciser que, même en modèle de base, la Hyundai Sonata 2.0T 2011 est bien équipée. D’abord, lorsqu’on prend place à l’intérieur, on s’aperçoit rapidement qu’il faut surveiller à ne pas se heurter la tête sur le cadre de la portière. En effet, la ligne de toit arquée de la Sonata nous rappelle violemment de bien baisser la tête. Une fois en place dans le siège du conducteur, l’espace pour la tête ne pose plus de problème tout comme l’espace pour les hanches et les jambes plus que suffisant à l’avant ainsi qu’à l’arrière. La visibilité de ¾ arrière est un peu faible malgré la présente d’une petite vitre dans le pilier C. De même, j’ai quelquefois été dérangé par la présence du pilier A dans mon champ de vision. Les sièges en cuir de la version Limited sont confortables mais offrent peu de support latéral. Le design de la planche de bord est agréable et fabriqué de matériaux souples de belle qualité. J’ai un faible pour l’éclairage bleuté. L’instrumentation a été bien pensé puisque les designers ont eu la bonne idée de se servir du centre du tachymètre et de l’indicateur de vitesse pour y placer la gauge d’essence et la température du moteur. Le petit ordinateur de bord est bien intégré entre ces deux cadrans pour fournir des indications sur le fonctionnement du véhicule. Le volant se prend bien en main et intègre plusieurs commandes soit celles de la sonorisation, du régulateur de vitesse, de la téléphonie et de l’ordinateur de bord. En haut du bloc central, il y a un grand écran pour le système audio, le GPS ainsi que la caméra de recul. D’abord, la sonorisation. Le son est excellent grâce à 7 haut-parleurs, dont un caisson de graves, et un amplificateur externe. Le système reçoit les signaux AM, FM et XM en plus de jouer les CD et MP3. Des prises AUX et USB (qui ne prend malheureusement pas en charge les iPod touch) sont situés au bas de la console entre deux prises 12 volts. La connectivité Bluetooth est aussi intégrée mais ne prend en charge que les commandes en anglais et à condition que vous vous serviez de l’écran anglais. Pas de commandes vocales pour l’écran en français! Dommage! Le système de navigation est facile à programmer quoique certaines fautes de français s’y soient insérées. Finalement, l’image de la caméra de recul est très claire de jour mais manque cruellement de clarté le soir venu. La climatisation bizone à réglage automatique s’est avérée être efficace et le ventilateur n’est pas trop bruyant. Les sièges avant sont chauffants et les enfants ont été surpris qu’ils soient chauffants aussi à l’arrière! C’est une petite touche de confort du modèle Limited. Le coffre à bagages est immense pour ne pas dire caverneux et la banquette peut être rabattue. Toutefois, l’ouverture entre le coffre et les places arrière est très étroite.

Outre le moteur quatre cylindres de 2,4 litres et le moteur quatre cylindres hybride, la Hyundai Sonata 2011 offre cette année un moteur 2,0 litres turbocompressé avec injection directe de carburant et double calage variable continu des soupapes afin de remplacer le V6 précédemment offert. Fort de ces 274 chevaux et surtout de son couple maximum disponible dès 1800 tours/minute, ce moteur est performant, relativement silencieux et agréable à conduire malgré un léger temps de réponse du turbo en accélération franche. Il est couplé à la seule boîte disponible soit une automatique séquentielle Shiftronic à 6 rapports avec convertisseur de couple à blocage et changement de vitesse manuel intégré au volant. Ce mode manuel est rapide et vous permet de vous amuser un peu. La pédale d’accélération est parfois difficile à moduler. Les freins sont à disques aux quatre roues mais leur puissance ne m’a pas particulièrement impressionné. La suspension plus sportive et la présence de pneus de 18 pouces à profil bas contribuent à vous faire ressentir toutes les imperfections de la chaussée. C’est le prix à payer pour avoir une bonne tenue de route. Les pneus Hankook du modèle 2.0T ne sont pas particulièrement discrets et leur niveau sonore se fait entendre à l’intérieur. Deux solutions: plus d’insonorisation ou des pneus plus discrets! Toutes les aides à la conduite sont de série: freins antiblocage ABS avec répartition électronique de la puissance de freinage (EBD), contrôle électronique de la stabilité (ESC) avec antipatinage et assistance au freinage (BA) en plus de six coussins gonflables.

Voilà une voiture qui a beaucoup évolué depuis sa première mouture en 1989. De simple voiture intermédiaire sans prétention, elle est devenue le pilier d’une compagnie qui ne cesse de nous impressionner et qui fait de plus en plus trembler des modèles bien établis comme la Toyota Camry ou la Honda Accord. Il faut dire que Hyundai investit beaucoup dans la promotion et les offres alléchantes pour mousser la vente de ses véhicules. Néanmoins, la Hyundai Sonata 2.0T 2011 impressionne par son intérieur accueillant, ses bonnes performances et sa consommation plus que raisonnable pour cette catégorie. Il reste à savoir si le turbocompresseur sera durable à long terme dans notre climat québécois.


Questions, commentaires, opinions? Venez discuter de la Hyundai Sonata 2.0T sur le forum de Passion Automobile en cliquant ici.

Conditions de l’essai

Réalisé du 26 au 30 mai 2011.
Journées ensoleillées et pluvieuses, entre 11 et 26 C.
Modèle essayé : Hyundai Sonata 2.0T Limited avec Navi 2011
Échelle de prix : 28 999 à 33 499 $ + options, frais et taxes (modèle 2.0T)
Prix du modèle essayé : 33 499 $ + frais et taxes
Distance parcourue : 408,6 km (49% autoroute)
Consommation moyenne : 7,8 L/100 km
Régime-moteur à 100 km/h : 1 800 tours/minute
Régime-moteur à 115 km/h : 2 050 tours/minute
Véhicule fourni par Hyundai Canada.
Merci à Gérald Godin et Carol Alexandre.
Photos prises au Centre Communautaire de Ste-Elisabeth, Qc

4 commentaires:

Anonyme a dit...

ERREUR: ''Des prises AUX et USB (qui ne prend malheureusement pas en charge les iPod touch)'' J'ai une 2.0T Limited et la prise est une combiné 1/8 mm et USB expressement pour le Ipod touch ou Iphone..mais cela requiert le câble special chez Hyundai pour 49$ + Tax ou le même sur Ebay a 15$ livré...

Anonyme a dit...

Erreur: La prise 1/8mm et USB est spécialement pour les Ipod Touch et on le controle par les bouton de la radio avec l'écran aussi....Cela prend le câble speciale chez Hyundai 49$ ou Ebay 15$...

Christian Gagnon a dit...

Quand je dis que ce n'est pas compatible, c'est qu'il faut encore payer pour un accessoire supplémentaire. Chez Buick, par exemple, (il y en d'autres) pas besoin d'un autre fil que votre fil Apple original. C'est ce que je voulais dire par "compatibilité".

Anonyme a dit...

Je n'ai pas vu les mot Compatibles ou Compatibilité..votre commentaire portais a confusion c'est tout...

Avertissement

La consommation réelle peut différer de 10 à 20% par rapport à la consommation affichée par l'ordinateur de bord. Toutefois, à des fins de comparaison, j'inscris toujours la consommation que l'ordinateur de bord affiche à la fin de la période d'essai.

Un de mes essais chez leblogauto.ca

Google+