Lisez d'autres textes de mes essais à leblogauto.ca, section Essais Routiers!

18 juillet 2006

Essai routier: Hyundai Entourage 2007

S’il est une compagnie qui se renouvelle par les temps qui courent, c’est bien Hyundai. Après nous avoir présenté le Tucson, la Sonata et l’Azera, voici qu’elle récidive avec l’Accent, le Santa Fe et l’essai de cet article l’Entourage. En fait, il ne reste que l’Elantra et la Tiburon à renouveler et ce devrait être fait d’ici la fin de 2007. Pour en revenir à l’essai, précisons que Hyundai s’attaque à une nouvelle catégorie sur notre continent, c’est-à-dire les fourgonnettes. Je dis bien « sur notre continent » puisque Hyundai était présente ailleurs avec la Hyundai Trajet que vous connaissiez bien ici sous le nom de Kia Sedona. Hyundai a donc pris son temps pour créer une fourgonnette qui ne rougirait pas face à la compétition. Et je crois qu’elle a réussi.

Extérieurement, la Hyundai Entourage 2007 ne peut cacher qu’elle ressemble à la Honda Odyssey. Loin d’être un défaut, elle possède aussi l’allure plus imposante des toutes dernières fourgonnettes apparues sur le marché et je pense à l’Odyssey, la Nissan Quest, la Toyota Sienna et bien sûr la Kia Sedona. Ce n’est pas une silhouette qui passera à l’histoire mais la concurrence ne fait pas mieux non plus. L’Entourage est proposée en trois niveaux d’équipement : la GL, la GL Confort et la GLS. C’est le modèle de base GL qui m’a servi de véhicule d’essai.

À l’intérieur, on profite de sept vraies places. Aucune banquette centrale puisqu’il s’agit de sièges capitaines. À l’arrière, c’est une banquette qui se range complètement dans le plancher à l’instar de plusieurs compétitrices. Toutes les places disposent de beaucoup d’espace pour les jambes et la tête. En prenant place au volant, on remarque tout de suite la position de conduite élevée. Ça surprend au départ, puis on s’habitue à conduire de haut. J’ai particulièrement aimé le repose-pied bien placé limitant ainsi la fatigue au volant. La finition est excellente même si ça fait un peu plastique dur. Il faudrait peut-être trouver un matériel plus agréable au toucher. L’ergonomie est impeccable et j’ai bien aimé les gros boutons que l’on peut manipuler facilement. À noter la télécommande du volet d’essence que l’on a placé dans la porte plutôt que sur le plancher. Il est plus facile à actionner et ne ramassera pas le sable et le sel en hiver. La radio AM/FM/CD à six haut-parleurs est de bonne qualité mais pour qu’il lise les MP3, vous devrez vous payer le modèle GLS. Les rangements sont omniprésents notamment avec la présence de deux coffre à gants, de coffres dans la console centrale et d’un compartiment à lunettes. On a aussi inclus deux prises 12 volts et un rétroviseur que Hyundai appelle « rétroviseur de conversation ». Pour ma part, je préfère le terme « rétroviseur pour enfants ». En effet, celui-ci vous permet de voir les personnes assisses à toutes les places arrière. Les cadrans sont de design conventionnel mais c’est efficace et bien lisible. L’insonorisation est dans la moyenne et la climatisation était efficace par une belle journée ensoleillée à 30°C. À l’arrière, des buses de ventilation sont installées au-dessus de tous les passagers pour garder au frais tout ce beau monde.

La mécanique de la Hyundai Entourage 2007 n’a pas été laissée pour compte. Le même V6 3,8 litres que la Hyundai Azera propulse l’Entourage. On lui a toutefois retiré quelques chevaux, prestige oblige, et il en compte 242. Il est bien moderne avec ses 24 soupapes, ses deux arbres à cames en tête et son calage variable continu des soupapes. Il est couplé à une transmission automatique à cinq rapports avec mode séquentiel. Je n’ai pas vraiment d’intérêt pour le mode séquentiel mais cette transmission accomplit du bon boulot. Les pneus Hankook 225/70R16 sont dans la moyenne et procure une tenue de route agréable et une caisse qui ne penche pas tellement en virage. J’ai déjà vu pire! Le freinage est adéquat grâce à quatre freins à disques de série et la suspension est confortable dans la plupart des situations.

Cette première entrée de Hyundai dans la catégorie des fourgonnettes est impressionnante. La Hyundai Entourage 2007 peut vous donner beaucoup plus d’équipements de série que les leaders de la catégorie et pour plusieurs milliers de dollars de moins. Si la fiabilité est au rendez-vous, elle fera un malheur. Le meilleur conseil à donner est de faire un essai. Vous découvrirez plusieurs détails dont je ne pouvais parler ici, faute d’espace. Passez voir Dave Brissette et son équipe chez Hyundai Lanaudière. En plus de visiter leur toute nouvelle salle de montre, vous pourrez faire l’essai de la Hyundai Entourage 2007.

Mes essais sont maintenant publiés sur le site européen Passion Automobile. Vous pouvez donc faire vos commentaires et poser vos questions sur le forum de Passion Automobile en cliquant ici. Je vous invite également à visiter ce site car il regorge d'essais de voitures que nous n'avons malheureusement pas la chance de conduire ici. Parce que la passion pour l'automobile n'a pas de frontières!

Aucun commentaire:

Avertissement

La consommation réelle peut différer de 10 à 20% par rapport à la consommation affichée par l'ordinateur de bord. Toutefois, à des fins de comparaison, j'inscris toujours la consommation que l'ordinateur de bord affiche à la fin de la période d'essai.

Un de mes essais chez leblogauto.ca

Google+