Lisez d'autres textes de mes essais à leblogauto.ca, section Essais Routiers!

14 décembre 2005

Essai routier: Kia Rio5 2006



En tant que constructeur à la croissance la plus rapide au monde, Kia se doit de renouveler fréquemment ses modèles afin de suivre le marché. Appartenant à Hyundai depuis quelques années déjà, on commence à ressentir chez Kia le partage des plate-formes. Tout a commencé avec la Magentis, il y a quelques années. Elle sera renouvelée bientôt sur la base d’une Hyundai Sonata tout comme la plate-forme du Sportage qui provient en droite ligne du Hyundai Tucson. Si on regarde à court terme, la nouvelle Kia Sedona donnera à Hyundai sa première fourgonnette en terre nord-américaine, la Hyundai Entourage.

La Kia Rio que j’ai essayée devrait donner naissance à la Hyundai Accent au début de l’année 2006. Mon véhicule d’essai était la Rio5, 5 pour cinq portes évidemment. Il reste que c’est un modèle « hatchback » à l’allure un brin sportive. À l’intérieur, on parle de quatre places même s’il y a cinq ceintures. La place centrale arrière n’est en fait qu’une solution de dépannage comme c’est en général le cas pour les voitures de cette catégorie. L’espace pour la tête et les jambes est très bon à l’avant et les sièges sont confortables mais offre peu de support latéral. La finition est très agréable pour un modèle de base. Kia s’est beaucoup améliorée au niveau de la finition. L’ergonomie m’a semblé sans reproche. Beaucoup d’équipements sont inclus dans la dotation de base dont le dispositif anti-démarrage antivol, le compte-tours, les ceintures avant à hauteur réglable, le siège du conducteur à deux réglages en hauteur et la radio AM/FM/CD/MP3 à quatre haut-parleurs. L’affichage est simple, clair et efficace et l’insonorisation est bonne pour, somme toute, un modèle de base à prix économique.

Le chauffage était efficace. Il faut dire qu’il ne faisait que 0°C à l’extérieur lors de l’essai. La visibilité est excellente et les grands miroirs extérieurs n’y sont pas étrangers. Le coffre arrière est grand, particulièrement dans la Rio5 à hayon et les sièges arrière divisés 60/40 vous aideront à agrandir cet espace. Le hayon est grand et se lève assez haut pour laisser passer la majorité des gens en dessous. De plus, une poignée permet de le fermer sans se salir les mains.

La mécanique de la Kia Rio5 2006 se résume à un quatre cylindres en ligne de 1,6 litre de 110 chevaux bien vivant. Le moteur est un peu grognon en accélération mais, en général, les performances semblent dans la bonne moyenne. La transmission automatique à quatre rapports est un peu lente à réagir mais les changements de rapports sont assez doux. Fait à noter, côté consommation, la boîte automatique est plus économe sur grand-route tandis que la manuelle à cinq vitesses l’est plus en ville. Faites le choix qui vous convient le mieux. Toutes les Rio sont chaussées de pneus de 14 pouces et la suspension est confortable. Les freins sont à disques à l’avant et à tambours à l’arrière. Les freins antiblocage ABS ne sont pas disponibles, même en option. J’ai bien hâte de voir ce qu’offrira la Hyundai Accent. La tenue de route est bonne malgré le fait que c’est une voiture à vocation économique.

En bref, je crois que la Kia Rio5 2006 est une bonne petite voiture. Elle fait bien son travail de vous amener du point A au point B. Le modèle à hayon devrait attirer plus de clients grâce à son côté pratique et à sa ligne sportive. Je me demande jusqu’à quel point elle pourrait nuire aux ventes de la Spectra5. Deux de ces modèles stationnés côte à côte m’apparaissaient de dimensions semblables. Faites toutefois attention aux groupes d’options « toute équipée » qui font monter le prix au point où des concurrentes d’une catégorie supérieure peuvent s’ajouter. Sur ce, je vous recommande, comme toujours, un essai. Bonne route!

1 commentaire:

Anonyme a dit...

bonjour, j'ai une question très importante me Kia Rio5 a 48,000 km et je veux savoir à quelle heure je dois faire la courroie de distribution.
Si elle est bien moins 4 ans ou à la klm 100000.

Avertissement

La consommation réelle peut différer de 10 à 20% par rapport à la consommation affichée par l'ordinateur de bord. Toutefois, à des fins de comparaison, j'inscris toujours la consommation que l'ordinateur de bord affiche à la fin de la période d'essai.

Un de mes essais chez leblogauto.ca

Google+