Lisez d'autres textes de mes essais à leblogauto.ca, section Essais Routiers!

28 janvier 2010

Essai routier complet: Volvo XC60 2010

Volvo est présent dans le domaine des utilitaires sport grand format depuis plusieurs années avec le XC90. De plus, sa XC70 pourrait aussi être considérée comme une utilitaire. Comme les ventes de VUS grand format sont en baisse, il fallait que Volvo réagisse au plus vite. Voici donc le XC60, un nouveau VUS de luxe plus petit qui viendra se frotter aux Audi Q5, BMW X3 et Mercedes GLK. Et tant qu'à concevoir un nouveau véhicule, Volvo a mis le paquet du côté de l'électronique et a créé le City Safety, un système sensé arrêter le véhicule si vous ne le faites pas.

La gamme Volvo se décline en trois modèles: celui à traction avant, celui à traction intégrale et le modèle de luxe T6. Peu importe le modèle choisi, le Volvo XC60 aura toujours la même allure puisque seul l'équipement diffère. Même en modèle de base le XC60 est très bien équipé et comprend entre autres le système « City Safety », le système dont on parle tant et qui peut arrêter le véhicule pour éviter un accident. Parlons-en un peu plus de ce « City Safety ».

City Safety est un système de sécurité active à basse vitesse intégré à l'équipement standard de tous les Volvo XC60 2010. À moins de 30 km/h, City Safety utilise un capteur laser placé derrière le pare-brise pour calculer le rythme de rapprochement entre le XC60 et le véhicule immédiatement devant lui. Si une collision est imminente et que le conducteur ne réagit pas, City Safety exerce automatiquement jusqu'à 50% de la puissance de freinage. Si la différence de vitesse est inférieure à 15 km/h, il est possible que la collision soit entièrement évitée. Entre 15 et 30 km/h, l'objectif est de ralentir le plus possible le véhicule avant la collision. City Safety n'entre pas en fonction quand le véhicule roule à plus de 30 km/h. En plus, City Safety n'entre pas en fonction si le conducteur accélère, freine ou effectue une manœuvre de direction. Ça, c'est de la théorie!

En pratique, combien d'entre vous roule à 30 km/h en ville? Les forces de police ont toutes les misères du monde à faire respecter la limite de 50 km/h en ville. C'est donc que vous roulez plus rapidement que ça. De plus, vous ne devez toucher aucune commande, donc, être dans la lune. Le pare-brise doit être parfaitement propre et il ne doit pas y avoir de pluie forte ou de neige. Il doit absolument « voir » un véhicule. Une bicyclette ou un poteau, ça ne compte pas. En bref, ça prend des conditions parfaites ce qui est très rare. Je trouve donc l'utilité de ce système assez limité. De plus, les détecteurs au pare-brise prennent beaucoup de place. Comme Volvo base sa publicité sur ce système, elle a aussi intégré d'autres systèmes électroniques destinés à, supposément, vous sécuriser. Le système d'évitement de collision Volvo, le régulateur de vitesse adaptatif, l'avertisseur de collision avec freinage automatique, l'avertisseur de changement de voie, le contrôle de la concentration du conducteur et l'avertisseur de distance font partie d'un groupe d'options « Tech ». Mon véhicule d'essai les possédait tous. Le problème, c'est que c'est trop. Il y a tellement de « bips » et de voyants qu'on finit par ne plus les voir ou on désactive les systèmes. À ce moment, on se pose la question: pourquoi commander ces équipements? Je comprend que Volvo ait voulu rendre son XC60 hyper-sécuritaire mais trop, c'est comme pas assez!

Mettons cet électronique de côté et concentrons-nous sur ce qui est vraiment important. Le Volvo XC60, comme ses sœurs, est très confortable et lorsqu'on referme la portière, c'est comme fermer un coffre-fort. La présentation est très sobre, tout est à sa place et ce qu'on pourrait reprocher, c'est qu'il y a un peu trop de petits boutons sur la console centrale. La position de conduite est très bien et l'espace ne fait pas défaut autant à l'avant qu'à l'arrière. L'espace cargo est aussi de bonne dimension et peut être agrandi grâce à la banquette divisée 40/20/40. Le système de navigation est très clair mais sa programmation n'est pas tout à fait intuitive. Le régulateur de vitesse adaptatif m'a impressionné par sa capacité à ralentir rapidement si vous arrivez derrière un véhicule plus lent. Un système de son complet à un seul CD toutefois mais qui reçoit la radio satellite et est même prêt pour la radio HD. Il se sert de 12 haut-parleurs et d'un amplificateur de 650 watts pour une reproduction idéale de votre musique. Le Volvo XC60 2010 est bien adapté à notre hiver puisque les sièges avant et arrière de même que les rétroviseurs sont chauffés.

La mécanique diffère un peu selon les modèles. Les modèles réguliers profitent d'un 6 cylindres de 3,2 litres et 235 chevaux. Mon véhicule d'essai, le T6, hérite quant à lui du 6 cylindres en ligne turbo de 281 chevaux. Tous profitent de la boîte automatique à 6 rapports avec mode séquentiel Geartronic. C'est un moteur performant et la transmission fait son travail avec douceur. Le mode séquentiel est rapide sur les changements de vitesse mais je n'en vois pas l'utilité. Les freins puissants profitent de l'ABS et de la répartition électronique du freinage. La suspension avant est à jambes de force MacPherson et indépendante Multi-Link à l'arrière. Elle se révèle parfaitement confortable. La servodirection à crémaillère est sensible à la vitesse. Le Volvo XC60 T6 2010 roule sur des pneus de 18 pouces. Tout ça pour une excellente tenue de route. Il faut toutefois faire attention à la silhouette plus haute qu'une voiture dans les courbes. Mais, il tient bien la route en tout confort.

En résumé, il faut aller au-delà de la pub pour bien profiter du Volvo XC60 2010. Volvo a conçu sa publicité autour du City Safety mais, personnellement, il ne m'impressionne guère. Tous ces systèmes électroniques sont d'ailleurs plus dérangeants qu'utile. Sur une petit route tortueuse près de chez moi, je pense que l'un de ces systèmes a détecté une boîte aux lettres comme obstacle. En fait, ça « bip » souvent et on ne sait pas toujours pourquoi. Par contre, le XC60 qui se cache sous ces systèmes est intéressant. Il est confortable et agréable à conduire. Il y a amplement de place pour quatre et leurs bagages. Même le prix est compétitif face à ses concurrents directs. Alors, on pense souvent Audi, Mercedes ou BMW mais avez-vous pensé à Volvo?

Questions, commentaires, opinions? Venez discuter du Volvo XC60 sur le forum de Passion Automobile en cliquant ici.

Conditions de l’essai

Réalisé du 31 août au 8 septembre 2009.
Journées ensoleillées, entre 8 et 28 C.
Modèle essayé : Volvo XC60 T6 2010
Échelle de prix : 39 995 à 49 995$ + taxes
Prix du modèle essayé : 59 685 $ + taxes
Distance parcourue : 465,4 km (43 % autoroute)
Consommation moyenne : 11,6 L/100 km
Régime-moteur à 100 km/h : 1 900 tours/minute
Régime-moteur à 115 km/h : 2 200 tours/minute
Véhicule fourni par Volvo Canada.
Merci à Erin Farquharson.

Aucun commentaire:

Avertissement

La consommation réelle peut différer de 10 à 20% par rapport à la consommation affichée par l'ordinateur de bord. Toutefois, à des fins de comparaison, j'inscris toujours la consommation que l'ordinateur de bord affiche à la fin de la période d'essai.

Un de mes essais chez leblogauto.ca

Google+