22 juin 2021

Essai routier: Nissan Versa 2021 - Améliorée, mais est-ce que ça va suffire?


Depuis que la Nissan Micra a pris sa retraite, Nissan Canada a décidé de ramener la Versa dans sa seule configuration berline. Il faut dire que la berline Versa était disparue rapidement du marché canadien après son renouvellement de 2012 alors qu’elle avait continué son petit bonhomme de chemin aux États-Unis. La Nissan Versa a été redessinée en 2020 pour les Américains alors que nous la recevons cette année en tant que modèle 2021. La Nissan Versa à hayon est complètement disparue de tous les marchés alors qu’elle est remplacée par une nouvelle mouture de la Nissan Micra sur les continents européen et asiatique. 

 

Maintenant que la petite histoire récente de la Versa est faite, il faut saluer le courage de Nissan Canada de demeurer dans un segment du marché où elle sera pratiquement seule. Il ne reste que la Kia Rio, la Chevrolet Spark et la Mitsubishi Mirage, les trois vivant sur du temps emprunté. De plus, Nissan arrive avec un nouveau modèle entièrement revu qui fera oublier rapidement la précédente génération. 

 

À première vue, on ne peut passer sous silence qu’elle ressemble grandement à une Sentra. C’est tout à fait normal puisqu’elle inclut plusieurs des codes stylistiques du constructeur, à commencer par la calandre V-motion maintenant présente depuis plusieurs années. On peut aussi ajouter le toit flottant commun à plusieurs modèles Nissan. Tout en étant sage, on peut affirmer que cette silhouette est assez dynamique pour une voiture sous-compacte. La gamme Versa comprend trois modèles: S, SV et SR. Seul le modèle S peut être équipé d’une boîte manuelle alors que tous les autres disposent d’une boîte CVT. C’est le modèle SR que j’ai pu mettre à l’essai et l’impression générale est assez bonne. 

 

Tout d’abord, il est facile de monter à l’intérieur de la voiture et on n’est nullement dépaysé si on connait bien les modèles Nissan. Les matériaux sont bien sûr très plastique noir, mais il y a quand même un effort au niveau du design. D’ailleurs, le modèle SR a des surpiqures de couleur contrastante sur les sièges. Ces sièges sont confortables, mais il ne faut pas trop compter sur le support latéral. L’espace pour quatre personnes est très bien (il y a cinq ceintures de sécurité, mais il ne faut pas exagérer!) pour les hanches et les jambes. Le défaut majeur est qu’à l’arrière, le pavillon est très bas. Je mesure 5’9” et ma tête était accoté au plafond. Donc, pour de jeunes enfants, c’est oui, pour de grands ados, c’est non!  


L’instrumentation est assez simple avec ses deux grands cadrans et des informations au centre. Précisons que le cadran ne gauche est entièrement personnalisable. On peut bien sûr y mettre le tachymètre, mais aussi le retirer et y afficher d’autres informations. Il y a beaucoup de commandes au volant, mais c’est très facile de s’y retrouver et de les utiliser. Le système d’infodivertissement qu’on nomme NissanConnect est relativement simple à utiliser et, bien que j’essayais la version la plus équipées des Versa, il n’y avait pas de système de navigation. Ce n’est pas grave du tout puisqu’on peut y brancher son téléphone portable et utiliser Apple CarPlay et Android Auto. On a ainsi accès à Google Maps, Waze de même que Spotify et autres. La sonorisation est dans la moyenne malgré la présence de seulement six haut-parleurs. Il n’y en a que quatre dans le modèle S.  

 

Un peu plus bas, les commandes de ventilation (automatique dans ma voiture d’essai) sont très simples et il faut noter aussi la présence de sièges chauffants. Finalement, juste en dessous, une prise 12V ainsi qu’une entrée USB et AUX. Deux autres prises de recharge USB sont installées entre les deux sièges avant, si bien que les occupants de la banquette arrière pourront aussi s’en servir. Bref, un habitacle assez convivial dont l’ergonomie ne peut être remise en doute. Le coffre, quant à lui, a des dimensions surprenantes pour une petite voiture et on peut abaisser la banquette en portion 60/40 pour l’agrandir. Le plancher ne sera pas du tout plat, par contre.  

 

Le moulin qui ronronne sous le capot de la Nissan Versa 2021 est le même pour tous les modèles. Il s’agit du quatre cylindres de 1,6 litre produisant 122 chevaux à 6 300 tours/minute et 114 livres-pied de couple à 4 000 tours/minute. Rien pour vous caler dans votre siège puisque la puissance et le couple sont atteints à des régimes assez élevés. On pourrait donc penser que la boîte CVT serait désagréable, mais Nissan semble avoir préprogrammé des rapports à cette boîte à variation continue. Donc, au lieu de hurler sans raison, elle passe les “rapports” comme une boîte conventionnelle. Les freins sont à disques à l’avant, mais à tambours à l’arrière. Dépendant du modèle, la version choisie roule sur des pneus de 15, 16 ou 17 pouces de diamètre. Selon les modèles également, différentes aides à la conduite sont proposées, le modèle SR incluant la suite complète. 

 

J’ai été agréablement surpris par la Nissan Versa SR 2021. Sans être une bombe de puissance (ce n’est d’ailleurs pas son mandat), elle est très agréable à conduire sur la route, le niveau sonore est bien contenu et le niveau de confort est excellent, sauf à l’arrière où le pavillon est trop bas pour les grandes personnes. Le coffre est grand et le manque d’une version à hayon n’est pas un problème. La plus vendue sera probablement le modèle SV pour son équipement raisonnable comparativement à une S pas assez équipée et une SR trop près du prix d’une Sentra plus grande. Donc, la Nissan Versa 2021 est intéressante dans la mesure où vous devrez comparez judicieusement équipement et prix. Sinon, d’autres modèles pourront être plus intéressants sur l’aspect financier. Si elle était une fusée, on pourrait dire que la fenêtre de lancement de la Nissan Versa est très mince! 

 

Venez donner votre opinion sur la page Facebook d'AutoOpinion.ca. De plus, toutes les photos s'y trouvent. Cliquer sur "J'aime", ça fait toujours plaisir! 

 

Essai réalisé précédemment: 

 

Conditions de l'essai 

 

Réalisé 17 au 25 mai 2021. 

Météo: beaucoup de soleil, un peu de pluie, entre 14 et 34 °C. 

Modèle essayé: Nissan Versa SR 2021 

Assemblée à Aguascalientes, Mexique 

Générations: 

  • 1re – 1995 (non vendue au Canada) 

  • 2e – 2000 (non vendue au Canada) 

  • 3e – 2011 

  • 4e - 2019 

Prix selon www.nissan.ca (21 juin 2021): 

  • S – 18 283 $ 

  • SV – 21 283 $ 

  • SR – 22 783 $ 

Prix du modèle essayé: 

  • PDSF – 22 783 $ 

  • Bleu électrique - 135 $ 

  • Total – 22 918 $ + taxes diverses, transport et préparation 

Distance parcourue: 551,9 km (83 % autoroute) 

Consommation selon Ressources Naturelles Canada: 

  • Ville – 7,4 L/100 km 

  • Route – 5,9 L/100 km 

  • Émissions de CO² - 158 grammes/km 

Consommation affichée: 6,3 L/100 km 

Régime moteur à 100 km/h: 1 700 tours/minute 

Régime moteur à 115 km/h: 1 900 tours/minute 

Véhicule fourni par Nissan Canada 

Photos prises à La Visitation-de-l'Île-DupasQuébec  




Avertissement

La consommation réelle peut différer de 10 à 20% par rapport à la consommation affichée par l'ordinateur de bord. Toutefois, à des fins de comparaison, j'inscris toujours la consommation que l'ordinateur de bord affiche à la fin de la période d'essai.
Google+