Lisez d'autres textes de mes essais à leblogauto.ca, section Essais Routiers!

23 mars 2005

Essai routier: Chevrolet Aveo5 2005



Au milieu des années 80, General Motors a commencé la commercialisation d’une petite voiture de son partenaire Suzuki : la Chevrolet Sprint. Au début, l’offre était confidentielle et GM n’en vendit pas beaucoup. Puis, au début des années 90, les ventes se sont emballées et la valse des noms est commencée. La Suzuki Forsa est devenue la Swift, la Pontiac Firefly est apparue et la Chevrolet Sprint est devenue la Geo Metro pour finalement terminer sa carrière sous le nom de Chevrolet Metro. Ces véhicules n’avaient pas beaucoup de raffinement mais c’était de très bons véhicules pour aller du point A au point B à petit prix. GM nous refait le coup depuis 2004. Devant le très grand succès de la Toyota Echo hatchback, particulièrement au Québec, GM se devait de remettre une mini-voiture dans son alignement. GM a acheté en 2002, avec Suzuki et la marque chinoise SAIC, Daewoo, alors en faillite. Nous avons donc droit au Québec à la Suzuki Swift+, la Pontiac Wave et la Chevrolet Aveo, toutes des Daewoo Kalos d’adoption.

Avec la précieuse collaboration de David Lessard chez Paillé Automobiles de Berthierville, j’ai essayé la Chevrolet Aveo5 LT 2005. L’Aveo se décline également en version berline, disponibles toutes deux en finition LS ou LT. Le design extérieur est plutôt sage, encore plus pour la berline. La version à hayon est la plus pratique si vous baissez la banquette arrière 60/40. Si vous la laissez relevée, l’espace est plutôt restreint. Les phares sont efficaces d’autant plus que les phares antibrouillard sont en équipement de série sur le modèle à hayon.

À l’intérieur de l’Aveo5, malgré le fait qu’il y a cinq ceintures de sécurité, vous serez plus confortable si vous n’êtes que quatre. L’espace pour la tête et les jambes est très bon à l’avant. À l’arrière, vos jambes seront un peu justes mais c’est tout de même acceptable. La finition est très bonne, l’ergonomie est parfaite et j’ai bien aimé la petite horloge numérique qui surplombe les buses de ventilation. La radio avec lecteur de CD, de série sur le modèle LT, avait une sonorité au-dessus de la moyenne pour ce type de véhicule. On s’aperçoit que les jeunes sont visés par les spécialistes du marketing. Le rangement est bon, sans plus, avec des vides poches dans les portes et entre les deux sièges. Le coffre à gants ne peut contenir plus que le manuel d’instruction et… vos gants. L’accès à l’intérieur est aisé, l’affichage est clair avec des couleurs vives. Le design est jeune dans l’esprit de la clientèle visée. L’insonorisation est moyenne. Par contre, le chauffage est efficace.

Sous le capot, on retrouve un 4 cylindres de 1,6 litres, un peu bruyant en accélération mais ses 103 chevaux sont très fringants. La transmission automatique à quatre rapports, dont était équipée mon véhicule, était bien étagée et assez douce. J’aurais sûrement pu m’amuser encore plus avec la boite manuelle à cinq rapports. Les pneus sont des quatre saisons P185/60R14 de qualité moyenne mais c’est le lot des petites voitures économiques. Au moins, ce sont des 14 pouces et non des 13. La freinage est efficace même si l’antiblocage est offert seulement en option. La suspension est dans la norme de la catégorie c’est-à-dire un peu dure. Sur la route, la tenue est très bonne, un peu sensible au vent latéral mais ce n’est rien d’alarmant. L’accélération est surprenante et les reprises sont bonnes grâce à la transmission automatique qui rétrograde au bon moment.

La Chevrolet Aveo5 est une excellente voiture. Le prix demandé est bon, 18 150$ + taxes pour le modèle LT particulièrement bien équipé que j’ai essayé. C’est une bonne première voiture pour les jeunes et une bonne deuxième voiture pour les ménages qui ont besoin de deux véhicules. Et vous ferez un pied de nez aux pétrolières avec sa consommation de seulement 9,0 L/100 km en ville et 6,4 L/100 km sur route.

Comme je le dis toujours, rien ne vaut un essai. Passez rencontrer les experts Chevrolet chez Paillé Automobiles de Berthierville et dites leur que vous avez vu leur Aveo5 sur Auto Opinion.ca. Vous pourrez ainsi vous faire votre propre opinion sur la Chevrolet Aveo5 2005…

Aucun commentaire:

Avertissement

La consommation réelle peut différer de 10 à 20% par rapport à la consommation affichée par l'ordinateur de bord. Toutefois, à des fins de comparaison, j'inscris toujours la consommation que l'ordinateur de bord affiche à la fin de la période d'essai.

Un de mes essais chez leblogauto.ca

Google+