04 juillet 2006

Essai routier: Chevrolet Uplander 2007

Alors que tout le monde pensait que la mode des fourgonnettes était terminée au profit des VUS, voilà que celle-ci reprend du service avec plein de nouveautés comme la Honda Odyssey, la Mazda 5, la Kia Sedona et plus récemment la Hyundai Entourage. Et bientôt, la Dodge Caravan sera révisée du tout au tout. Mais d’autres valeurs sûres continuent leur petit bonheur de chemin comme les fourgonnettes GM. Si je parle des fourgonnettes GM, c’est qu’elles sont plusieurs dans cette grande famille : Chevrolet Uplander, Buick Terraza, Pontiac Montana SV6 et Saturn Relay. Chacune offre une présentation et des équipements propres à sa division.

J’ai essayé cette semaine, grâce à l’habituelle collaboration de Paillé Automobiles de Berthierville, une Chevrolet Uplander cuvée 2007. Précisons que le modèle 2007 est très semblable au modèle 2006. En effet, le modèle bien né en 2005 avait subit quelques changements en 2006 et c’est la même chose pour 2007. La Chevrolet Uplander se décline en trois niveaux d’équipements soit LS, LT1 et LT2, toutes trois peuvent être à empattement court ou long. De plus, le modèle LT2 à empattement long peut être équipé de la traction intégrale Versatrak. Pour ma part, mon véhicule d’essai était une Chevrolet Uplander LT1 à empattement court d’un beau rouge Bordeaux avec intérieur gris.

Tout d’abord, l’extérieur. À première vue, en 2005, je n’avais pas du tout apprécié ces nouvelles lignes avant que je trouvais trop massives. À la longue, par contre, on s’y habitue et c’est même une qualité pour cette fourgonnette. Cet avant plus massif fait plus virile et moins fourgonnette et la Chevrolet Uplander peut ainsi se démarquer de ses concurrentes. L’arrière, lui, n’a pas beaucoup changé et ressemble encore à la défunte Chevrolet Venture. Le tout possède une apparence sportive et les pneus de 17 pouces de série sur tous les modèles souligne cet aspect sportif.

L’intérieur de la Chevrolet Uplander 2007 nous parvient assez bien équipé : climatisation, portières et glaces électriques, télédéverrouillage, système AM/FM/CD/MP3 et régulateur de vitesse pour les modèles LT. Évidemment, pour quelques dollars de plus, la climatisation peut se contrôler pour chaque passager avant ainsi que pour ceux à l’arrière. Vous pourrez également obtenir le lecteur DVD à l’arrière pour vos petits anges. Celui-ci peut même être équipé du disque dur PhatNoise de 40 Go vous permettant d’emmagasiner des films ou de la musique grâce à son branchement USB. Parlons sièges puisque c’est inévitable dans une fourgonnette. Ceux à l’avant sont confortables quoique le support latéral est faible. À la deuxième rangée, on retrouve deux sièges baquets eux aussi confortables et très espacés laissant au centre un large passage pour accéder à la troisième rangée. Celle-ci est composée d’une banquette 50/50 à trois places qui, une fois rabattue, vous offre un plancher parfaitement plat et ce, sans enlever les appuie-tête. Avec tous les sièges en place, l’espace de chargement est toutefois limité sur le modèle à empattement court. Le tableau de bord est simple et agréable à l’œil. Les commandes sont toutes bien accessibles et s’il faut vraiment trouver quelque chose à redire, je soulignerais que le régulateur de vitesse est placé un peu bas et qu’il faut quitter la route de nombreuses secondes pour le faire fonctionner correctement. Des commandes sur le volant auraient été plus efficaces. La visibilité est sans reproche et les deux grands miroirs extérieurs sont un atout.

Sous le capot de la Chevrolet Uplander 2007, on retrouve un moteur V6 3,5 litres de 201 chevaux. Celui-ci est dérivé de l’ancien 3,4 litres que l’on retrouvait auparavant sous le capot des Venture. Ce n’est pas un moteur récent mais il est fiable et a déjà remporté un prix Energuide de faible consommation d’essence. Mon véhicule d’essai était toutefois équipé du V6 3,9 litres de 240 chevaux lancé l’année dernière. Celui-ci profite de la distribution variable ce qui permet une meilleure combustion. Il est associé à la boîte automatique à quatre rapports de GM, l’une des meilleures sur le marché. Un cinquième rapport l’aurait toutefois rapprochée de la compétition tout en abaissant la consommation d’essence. Son fonctionnement est très doux et elle se laisse facilement oubliée. La tenue de route est excellente avec les grands pneus GoodYear de 17 pouces. La suspension est confortable et c’est pourquoi il ne faut pas oublier en virage que l’on conduit une fourgonnette. Une entrée d’autoroute négociée à vive allure fait pencher la caisse ce qui fait ressortir le faible support latéral des sièges. Si vous désirez une conduite sportive, achetez vous une voiture sport! Les quatre freins à disques sont performants et, bonne nouvelle, les freins ABS sont de série. Les coussins gonflables à l’avant vous protégerons de l’irréparable. Les coussins latéraux sont en option et le réputé système OnStar est disponible.

En bref, même si c’est sa troisième année sur le marché, la Chevrolet Uplander 2007 n’a rien a envier à ses nouvelles concurrentes. Elle est confortable, modulable et ses éléments mécaniques ne devraient pas souffrir de problèmes majeurs. Passez faire un essai chez Paillé Automobiles de Berthierville. Vous obtiendrez toutes les réponses à vos questions.

1 commentaire:

Johanne Brunet a dit...

La Chevrolet Uplander présente un problème de design au niveau des essuie-glaces.

Ce problème devient évident lorsqu'il tombe une neige molle plutôt abondante.

Celle-ci a tendance à s'accumuler autour du pivot des essuie-glace et former un bourrage glacé qui empêche les essuie-glaces de fonctionner normalement (peu pratique les jours de tempête).

Il faut continuellement se ranger sur le côté de la route pour tenter de dégager les pivots.

Cela rend le mécanisme des essuie-glace très vulnérable aux bris.

Avertissement

La consommation réelle peut différer de 10 à 20% par rapport à la consommation affichée par l'ordinateur de bord. Toutefois, à des fins de comparaison, j'inscris toujours la consommation que l'ordinateur de bord affiche à la fin de la période d'essai.
Google+