Lisez d'autres textes de mes essais à leblogauto.ca, section Essais Routiers!

23 mai 2011

Essai routier complet: Kia Forte5 2011

Kia est sur une lancée extraordinaire depuis 28 mois. Ses ventes ne cessent d’augmenter et ses modèles sont de plus en plus appréciés des consommateurs. À tel point qu’au mois d’avril, Kia Canada était au huitième rang de tous les constructeurs présents au Canada devant Nissan et Volkswagen. Pas mal pour une compagnie dont l’arrivée au Canada ne remonte qu’au début de l'an 2000. C’est comme si la crise financière de 2009 n’avait jamais touché la compagnie Kia. Avec d’autres modèles entièrement redessinés à venir, notamment la petite Rio, Kia n’a pas fini de battre ses records.

Après avoir lancé les berlines Forte puis le coupé Koup, voici donc que nous arrive la Forte5 venu reprendre le flambeau de la Spectra5. Comme l’indique son nom, cette très jolie voiture compte quatre portières et un hayon afin de rendre la berline Forte encore plus pratique. Et c’est réussi! La voiture a une allure très dynamique en plus d’offrir un compartiment à bagages très versatile. De plus, son équipement n’est pas du tout vilain pour le prix demandé. Elle est offerte en version LX, EX et SX avec deux motorisations qui, en fait, dépendent du niveau d’équipement. Ma voiture d’essai, une SX Luxe, était toute équipée y compris un système GPS.

On prend place sur de beaux sièges baquets recouverts de cuir avec des coutures de couleur rouge. Ils sont chauffants dans la EX et la SX. Le support latéral est excellent à l’avant… et nul à l’arrière. Le tableau de bord est d’allure très sportive avec ses trois énormes cadrans imbriqués un dans l’autre. Le volant se prend bien en main et est inclinable et télescopique sauf sur la LX. Bien que l’éclairage rouge me tombe habituellement sur les nerfs, Kia a su bien l’intégrer dans le cas de la Forte5. Tout est clair, lisible et bien disposé. Au centre de l’indicateur de vitesse, on retrouve un petit ordinateur avec les renseignements sur la consommation, l’autonomie, etc. D’ailleurs, l’équipement de la Forte5, même sur le modèle LX, est assez étoffé. Vous obtenez, de série, des commandes audio sur le volant, la connectivité Bluetooth mains libres à commandes vocales, les prise AUX et USB (attention, le iPod touch n’est pas pris en charge pour l’instant), les glaces à commandes électriques, le verrouillage électrique et même les rétroviseurs chauffants à commandes électriques. La version SX Luxe comprend aussi le GPS et la climatisation automatique de série. Il faut toutefois souligner quelques irritants. Le Bluetooth ne comprend que les commandes vocales anglaises. De plus, on ne peut s’en servir que si l’interface de l’écran central est en anglais. Pour ce qui est de la version française de cet écran, il y avait plusieurs fautes d’orthographe. J’ai souligné ces irritants à Kia et on m’a promis de vérifier le tout. Il est indispensable, au Québec, de pouvoir se servir du français sur ces gadgets électroniques. Pour en revenir à cet écran central, l’interface a été bien conçue et s’intègre bien à l’ensemble du tableau de bord comme s’il avait été pensé spécifiquement pour cette voiture. Souvent, l’intégration de ce genre d’écran défigure le tableau de bord mais ce n’est pas le cas ici. La climatisation automatique, de série sur la SX, est silencieuse et ne s’emballe pas inutilement par temps froid. J’aime bien le fait que les commutateurs sur le bloc central sont gros et se manipuleront bien en hiver avec des gants. Le coffre est de bonne dimension et évidemment, la banquette peut être rabattue. Sur les photos de presse, cette banquette, une fois abaissée, donne un plancher parfaitement plat alors que je n’ai pas été capable de le faire lors de l’essai. J’ai peut-être raté un détail…

C’est du côté motorisation que la Kia Forte5 2011 est étonnante. D’abord, pour les LX et EX, il y a un 2,0 litres développant 156 chevaux et 144 lb-pi de couple à 4 300 tr./min.. Et pour ma SX d’essai, c’est un 2,4 litres qui occupait le compartiment-moteur. Son couple de 168 lb-pi à 4 000 tr./min. lui assure de bonnes performances. D’ailleurs, ses 173 chevaux sont bien domptés par une transmission automatique Steptronic à six rapports avec mode manuel et palettes au volant en option. De série, une boîte manuelle à six rapports est boulonnée au moteur. L’accélération, les reprises, l’agrément de conduite en général bénéficient grandement de la vivacité de ce moteur. La puissance de freinage est excellente gracieuseté de disques ventilés à l’avant et de disques pleins à l’arrière. Sur la SX, les disques avant sont de plus grande dimension. La direction à crémaillère assistée est vive et contribue au plaisir de conduire de même que la suspension indépendante à réglages plus sportifs de la SX. C’est évident que les nids de poule sont plus ressentis dans cette version mais rien de désagréable. Chaque version possède sa propre grandeur de pneus allant de 15 jusqu’à 17 pouces. Les pneus d’hiver de ma voiture d’essai n’étaient évidemment pas l’idéal pour une conduite sportive mais c’est ainsi quand on demeure au Québec!

La sécurité n’est pas en reste et tout comme l’équipement de « confort », l’équipement de « sécurité » est complet. À peu près tout est en équipement de série en commençant par les deux coussins gonflables frontaux, deux latéraux et deux autres latéraux de type « rideau ». Puis, les appuie-têtes actifs à l’avant et les freins antiblocages sont aussi présents. Enfin, le contrôle électronique de la stabilité et l’antipatinage sont de série sur les EX et SX seulement. La LX doit s’en passer.

C’est répétitif mais chaque fois que j’essaie une Kia, j’ai l’impression que ce constructeur ne conçoit que des véhicules qui sont emballants à conduire. Ou alors, on ne me prête que ceux qui sont emballants à conduire! Néanmoins, cette Kia Forte5 2011 est loin de m’avoir déçue et tout comme sa sœur Forte Koup, elle est pleine de vie et très agréable à conduire et à regarder. D’ailleurs, elle a fait tourner des têtes, phénomène plutôt rare pour cette catégorie et la preuve que sa bouille sympathique ne laisse pas indifférent. Bravo Kia, un autre succès assuré!


Questions, commentaires, opinions? Venez discuter de Kia Forte5 sur le forum de Passion Automobile en cliquant ici.

Conditions de l’essai

Réalisé du 21 au 25 mars 2011.
Journées de soleil, de pluie et de neige, entre - 9 et 2 C.
Modèle essayé : Kia Forte5 SX Luxe 2011
Échelle de prix : 16 695 à 26 195 $ + frais, options et taxes
Prix du modèle essayé : 27 900 $ + taxes
Distance parcourue : 530,4 km (38 % autoroute)
Consommation moyenne : 8,3 L/100 km
Régime-moteur à 100 km/h : 1 900 tours/minute
Régime-moteur à 115 km/h : 2 100 tours/minute
Véhicule fourni par Kia Canada.
Merci à Caroline Bastien et Cathy Laroche.
Photos prises à Ste-Elisabeth, Qc

Aucun commentaire:

Avertissement

La consommation réelle peut différer de 10 à 20% par rapport à la consommation affichée par l'ordinateur de bord. Toutefois, à des fins de comparaison, j'inscris toujours la consommation que l'ordinateur de bord affiche à la fin de la période d'essai.

Un de mes essais chez leblogauto.ca

Google+