Lisez d'autres textes de mes essais à leblogauto.ca, section Essais Routiers!

26 juin 2009

Essai routier complet: Ford Escape 2009

Ford fut l'un des premiers à s'attaquer au segment des véhicules utilitaires sport compact en 2001 avec son Escape. Autrefois la chasse gardée de Suzuki, ce segment est devenu attrayant à cause de l'intérêt des acheteurs pour des véhicules moins encombrants, plus maniables et qui offre aussi plus de robustesse et de sécurité. D'abord offert avec un moteur quatre cylindres poussif et un V6 amoureux des hydrocarbures, le Ford Escape a été amélioré d'année en année pour devenir le VUS compact le plus vendu au Canada. Depuis 2007, le Ford Escape possède une silhouette épurée et, cette année, des groupes propulseurs plus intéressants. Son groupe propulseur hybride est d'ailleurs le seul disponible dans la catégorie.

La famille Ford Escape 2009 est assez simple puisqu'elle comprend les modèles XLT et Limited en plus du modèle Hybride, plus exclusif. Des moteurs quatre cylindres et V6 sont offerts de même que le rouage 4X4. Et, spécifiquement pour le Canada, un modèle traction avant avec transmission manuelle à cinq rapports est offert à prix compétitif.

Le Ford Escape Sport 2009 n'est pas dans la famille des Escape puisqu'il s'agit essentiellement d'un groupe d'options esthétiques que vous pouvez obtenir avec le modèle XLT. Les jantes, la calandre et l'aileron de couleur noire font, entre autres, partie de cette option. Ces équipements donnent un air plus « macho » à l'ensemble et ont l'avantage de le différencier des modèles réguliers. Vous obtenez donc un look différent à peu de frais, à condition d'aimer le noir.

Prendre place à bord est facile grâce aux larges portières. L'espace ne fait pas défaut tant pour les jambes, les hanches que la tête. La visibilité est très bonne et les rétroviseurs extérieurs sont de bonne dimension. Le confort des sièges ne pose pas de problème mais le support latéral est un peu faible. Les matériaux sont d'assez bonne qualité malgré quelques plastiques et l'assemblage s'est grandement amélioré sur les véhicules Ford. Il y a beaucoup de boutons tant sur le volant que sur la console. Après une courte période d'acclimatation, le tout se révèle bien placé et facile à opérer. De plus, Ford a fait beaucoup d'efforts au niveau de l'éclairage de nuit puisque toutes les commandes de la console, du volant et celles sur les portières avant et arrière sont lumineuses. Et cet éclairage bleuté n'est pas agressant, au contraire. Un gadget toutefois inutile: vous pouvez changer la couleur de l'éclairage des porte-verres et des vide-poches. Mais qu'est-ce qu'on s'en fout! Ce véhicule était équipé du système SYNC vous permettant de contrôler plusieurs fonctions audio et votre cellulaire à l'aide de commandes vocales. Comme les dispositifs mains-libres sont indispensables au Québec (c'est ce que la loi dit, en tout cas!), j'ai essayé d'intégrer mon téléphone cellulaire au système mais rien n'y fit. Je ne sais pas si c'est SYNC ou mon cellulaire mais l'un des deux est récalcitrant. Cela dit, le système audio est d'excellente qualité autant pour la radio que pour les CD ou la radio satellite SIRIUS. L'espace de chargement se module facilement grâce à la banquette arrière rabattable 60/40 et la possibilité d'obtenir un plancher parfaitement plat.

Les gros changements pour la livrée 2009 du Ford Escape se situent principalement au niveau de la motorisation. D'abord, le moteur V6 de 3,0 litres, offert en option, a été amélioré et offre 30 chevaux supplémentaires en 2009 pour une cavalerie comptant maintenant 230 chevaux. Sa consommation devrait également être plus intéressante par l'ajout d'une nouvelle boîte automatique à six rapports. Dans le cas de mon véhicule d'essai, le moteur quatre cylindres de 2,3 litres a laissé sa place à un nouveau 2,5 litres plus respectueux en matière d'émissions et d'économie de carburant. D'ailleurs, ma semaine au volant de l'Escape m'a permis d'atteindre une moyenne de 9 L/100 km. Notez que l'ordinateur de bord de Ford ne donne pas les décimales. Alors, ça peut être 9,0 ou 9,9! Sa puissance est augmentée de 11 % avec maintenant 170 chevaux. Le seul bémol est son niveau sonore assez élevé en accélération. Avec toutes ces améliorations, l'Escape obtient la certification ULEV II de véhicule très peu polluant. La prestation de la nouvelle boîte à six vitesses est également excellente. Elle gère bien les accélérations et son fonctionnement est doux. Son excellent freinage et sa suspension confortable s'ajoute à une tenue de route améliorée en 2009 grâce à de nouvelles caractéristiques comme cette barre stabilisatrice arrière de 18,5 mm et une suspension révisée. Une autre caractéristique bien pratique pour un lunatique comme moi est le remplissage de carburant sans bouchon Easy Fuel. Pas de bouchon oublié, le système est un petit volet qui s'ouvre lorsque vous y insérez le bec pour faire le remplissage. Il se referme seul lorsque vous avez terminé et régularise la pression à l'intérieur du réservoir. Tous les modèles Escape y ont droit en plus de plusieurs autres modèles Ford.

En cette ère de véhicules plus économiques en carburant, le Ford Escape Sport 2009 est une belle surprise pour moi. La consommation d'essence est bien meilleure que je ne l'avais imaginée. Et ce n'est pas au détriment des performances puisqu'elles ont été bonnes pendant tout l'essai en gardant en tête qu'il s'agit d'un quatre cylindres. Le système SYNC nécessite peut-être de lire le mode d'emploi car il n'est pas encore tout à fait convivial. Certaines fonctions sont plus difficiles à faire fonctionner que d'autres. Mais la base est là, il s'agit pour Ford et Microsoft de peaufiner ces petits irritants. Si je vous en ai donné le goût, c'est maintenant à vous d'essayer l'Escape 2009 chez votre concessionnaire Ford.

Questions, commentaires, opinions? Venez discuter du Ford Escape sur le forum de Passion Automobile en cliquant ici.

Conditions de l’essai

Réalisé du 20 au 27 avril 2009.
Journées de soleil, de nuages et de pluie, entre 3 et 20 C.
Modèle essayé : Ford Escape XLT Sport 2009
Assemblé à Kansas City, États-Unis
Échelle de prix : 20 949 à 37 299 $ + taxes
Prix du modèle essayé : 33 629 $ + taxes
Distance parcourue : 643,4 km (% autoroute)
Consommation moyenne : 9 L/100 km
Régime-moteur à 100 km/h : 1 950 tours/minute
Régime-moteur à 115 km/h : 2 200 tours/minute
Véhicule fourni par Ford Canada.
Merci à Christine Hollander.

Aucun commentaire:

Avertissement

La consommation réelle peut différer de 10 à 20% par rapport à la consommation affichée par l'ordinateur de bord. Toutefois, à des fins de comparaison, j'inscris toujours la consommation que l'ordinateur de bord affiche à la fin de la période d'essai.

Un de mes essais chez leblogauto.ca

Google+