Lisez d'autres textes de mes essais à leblogauto.ca, section Essais Routiers!

20 octobre 2011

Essai routier complet: Honda CR-V 2011


C’est très spécial de passer d’un coupé Accord HFP à un VUS Honda CR-V. Quelquefois, il y a de ces hasards… Le Honda CR-V est avec nous depuis de nombreuses années. Lors de son dévoilement en 1998, le CR-V était passablement seul. Toyota avait son RAV4 alors que General Motors se fiait sur son partenaire d’alors, Suzuki, pour suivre la parade. Subaru faisait aussi une percée avec son Forester. En fait, dans cette catégorie, Suzuki était fin seul avec son Sidekick qui roulait sa bosse depuis les années 70 prouvant au monde qu’on pouvait faire du tout-terrain tout en étant petit. Redessiné un peu plus tard et complètement renouvelé en 2008, le Honda CR-V 2011 est encore à la croisée des chemins puisque des images de son successeur ont déjà été relâchées par son fabricant. Il faut dire qu’il y a maintenant beaucoup de monde dans cette catégorie et Kia bouscule les designers avec son Sportage. Il faut donc que les manufacturiers pensent non seulement à être fonctionnel mais aussi à avoir plus de style.

La silhouette redessinée en 2008 avait arrondi les coins et le CR-V paraissait beaucoup plus gros que les générations précédentes. Le CR-V est toujours dans le coup aujourd'hui mais comme la concurrence est très féroce dans cette catégorie, il faut que Honda refasse ses devoirs au niveau du design. De ce que nous avons vu pour l'avenir, le CR-V gardera un air de déjà-vu apprêté à la moderne. Pour un dernier tour de piste, le Honda CR-V 2011 est offert en trois niveaux d'équipements : les LX, EX et EX-L. A la version la plus équipée, on peut encore en ajouter comme le GPS, la caméra de recul et la reconnaissance vocale. C'est cette version EX-L avec les options que j'ai pu testée.

L'accès à bord est facile grâce aux larges portières. Les sièges avant tout de cuir vêtus sont très confortables malgré un support latéral moyen. L'espace pour la tête, les hanches et les jambes ne fait pas défaut autant à l'avant qu'à l'arrière. Il faut souligner à l'arrière la banquette qui s'avance et se recule pour favoriser l'espace des passagers ou l'espace cargo. Le design du tableau de bord commence à dater avec ses couleurs drabes et cette nacelle garnie de cadrans sans personnalité. Si l'on fait exception de l'écran central entouré de minuscules boutons, tout est bien placé et facile à opérer. Le système audio lit plusieurs formats audio allant du CD vieillissant à la radio satellite en passant par le iPod dont la prise USB est malheureusement placée dans le rangement entre les deux sièges avant. Son rendement est excellent. Le GPS, quoique un peu plus convivial que dans l'Accord essayée précédemment, ne vaut pas l'investissement supplémentaire. Le levier de vitesses est toujours situé dans le tableau de bord ce qui libère de l'espace entre les deux sièges avant.

Si on peut dire que le Honda CR-V 2011 n'a rien de sportif, il fait honneur au qualificatif « utilitaire ». En effet, l'espace cargo est très bien conçu et modulable à souhait. D'abord, la « table de picnic » est toujours là après tant d'années. Elle ne peut pas supporter beaucoup de chargement mais elle retire de la vue des passants tous les objets que vous ne devriez pas laisser dans votre VUS. Si on retire cette planche, l'espace est très vaste. Le seuil de chargement aurait pu être plus bas mais ce n'est pas un gros problème. La banquette qui, comme je l'ai déjà dit, peut être avancée ou reculée est divisée en trois parties 40/20/40. Vous pouvez abaisser chaque partie indépendamment ce qui ne donne pas un plancher plat. Mais Honda y a pensé! Vous pouvez relever l’assise du siège et l’accrocher à un ancrage spécialement conçu à cet effet. Et voilà! Un grand espace de chargement avec plancher plat. Tout simplement génial. Espérons que cette versatilité perdurera dans la prochaine génération.

Au niveau mécanique, tous les Honda CR-V 2011 sont propulsés par le moteur i-VTEC de 2,4 litres qui produit 180 chevaux à 6 800 tours/minute. Son couple est de 161 lb-pi à 4 400 tr./min. La seule boîte disponible pour faire équipe avec ce quatre cylindres est automatique à cinq rapports. Seul le modèle EX-L profite de la traction aux quatre roues Real Time 4WD de série alors que les autres sont tractés par les roues avant. Ce système Real Time 4WD n’entre en fonction que lorsque les roues avant manquent d’adhérence. Bien qu’il puisse se rendre au chalet, le Honda CR-V n’est pas un coureur des bois. Le moteur ne fait pas de miracle. Il est adéquat à vitesse de croisière mais on sent clairement qu’il est débordé lors des dépassements ou d’accélération franche. La conduite de ce VUS est toutefois agréable et les inconvénients liés aux VUS sont bien contenus. Ainsi, malgré le centre de gravité élevé, la caisse ne penche pas trop en virage. Les freins à disques ABS, ventilés à l’avant et pleins à l’arrière, sont puissants et la suspension indépendante est confortable malgré les pneus plus gros. Ceux-ci, des Bridgestone Dueler H/T, ont 17 pouces de diamètre sur tous les modèles. La direction à crémaillère est assez précise pour ce type de véhicule.

Voilà un bien beau véhicule qui sera vraisemblablement entièrement revu pour l’année-modèle 2012. Il a beaucoup de qualité et il est très agréable à utiliser sur de longues distances. Des amis à moi qui en ont conduit un jusqu’en Caroline du Nord aller-retour n’en disent que du bien. C’est lors des dépassements et des départs rapides que l’on voudrait plus de chevaux. D’ailleurs, j’aimerais bien l’essayer avec quatre adultes à bord chargé de bagages. Le manque de chevaux doit être vraiment évident. D’un autre côté, son espace cargo ainsi que la banquette arrière sont des modèles de versatilité. Le fait qu’on puisse avancer et reculer la banquette et ajuster le dossier sont des fonctions rares chez la concurrence. Et comme je veux terminer sur une note positive, je ne reparlerai pas de GPS!

Questions, commentaires, opinions? Venez discuter du Honda CR-V sur le forum de Passion Automobile en cliquant ici.

Conditions de l’essai


Réalisé du 8 au 12 août 2011.
Journées de soleil, nuages et pluie, entre 17 et 26 C.
Modèle essayé : Honda CR-V EX-L Navi 2011
Prix selon www.honda.ca (19 octobre 2011):
  • LX 2WD : 26 290 $
  • LX : 28 290 $
  • EX 2WD : 29 490 $
  • EX : 31 490 $
  • EX-L : 33 490 $
  • EX-L Navi : 35 590 $
Prix du modèle essayé : 42 488,33 $ taxes incluses
Distance parcourue : 635,8 km (43 % autoroute)
Consommation moyenne : 9,0 L/100 km
Régime-moteur à 100 km/h : 1 900 tours/minute
Régime-moteur à 115 km/h : 2 200 tours/minute
Véhicule fourni par Honda Canada.
Photos prises quelque part dans un champ de maïs à Ste-Elisabeth, Québec


Aucun commentaire:

Avertissement

La consommation réelle peut différer de 10 à 20% par rapport à la consommation affichée par l'ordinateur de bord. Toutefois, à des fins de comparaison, j'inscris toujours la consommation que l'ordinateur de bord affiche à la fin de la période d'essai.

Un de mes essais chez leblogauto.ca

Google+