27 avril 2022

Aller en Floride en auto – C’est maintenant possible plus facilement

Près de 6300 kilomètres en 2 semaines!

Depuis plus de deux ans, il n’est pas facile de voyager en voiture chez nos voisins américains. En fait, depuis le 21 mars 2020, ce n’était pas possible puisque la frontière terrestre américaine et canadienne était fermée. Tout ça à cause, bien sûr, de la COVID-19. Depuis novembre 2021, les frontières autant américaine que canadienne étaient rouvertes, cependant, le Canada exigeait un test PCR réalisé dans les 72 heures avant le retour si bien que ça rendait les voyages aller-retour vers le Vermont ou le New Hampshire pratiquement impossibles. Notre bon gouvernement canadien s’est enfin réveillé le 1er avril dernier en retirant les tests PCR pour les gens vaccinés qui reviennent au Canada par la frontière terrestre. Il était temps pour les gens qui se sont justement fait vaccinés pour pouvoir continuer à voyager. 


Les GPS sur téléphone : pratiquement indispensable

 

Un lever de soleil sur Virginia Beach
Il y a plusieurs années, on faisait imprimer des cartes MapQuest pour pouvoir aller dans un coin de pays qu’on ne connaissait pas aux États-Unis et on espérait pouvoir retrouver notre chemin. Puis, les GPS de voitures comme TomTom, Garmin et Magellan sont apparus. Ça facilitait grandement les choses mis à part des cartes qui n’étaient pas toujours à jour. Aujourd’hui, Waze et Google Maps sur votre téléphone vous permettent d’aller partout avec des cartes mises à jour en permanence. Évidemment, le meilleur moyen de s’en servir est d’avoir un forfait de données Canada-USA sur votre cellulaire. Pour les chroniqueurs qui affirment que ça prend beaucoup de données, sachez qu’en deux semaines de voyage en utilisant en tout temps le GPS et en écoutant de la musique sur internet, je n’ai consommé que 5 Go. Ça me semble peu considérant les 6250 kilomètres parcourus et les forfaits de données actuellement offerts.  


Deux beaux exemplaires à Universal Studios en Floride
J’ai utilisé Waze sur tout le trajet jusqu’à Orlando et durant quelques jours sur place. Waze est facile à utiliser, les instructions sont claires et les utilisateurs américains de Waze ont fait un bon travail en ce qui concerne le guidage des voies, c’est à dire sur quelle voie me placer pour bien prendre une intersection. Ça peut sembler inutile, mais sur des autoroutes à 5 ou 6 voies, c’est plutôt important. Pour revenir, j’ai utilisé Google Maps. Bien que les deux systèmes de navigation appartiennent à Google, Google Maps m’est apparu moins à jour que Waze autant pour les noms de sortie sur autoroute que pour les voies à utiliser. Il faut dire que la plateforme collaboratrice de Waze est assez simple à utiliser pour faire des corrections, ce qui n’est pas le cas de Google Maps. Petite déception sur les deux GPS : j’aurais aimé qu’on me prévienne quelques kilomètres à l’avance du coût des péages afin de m’y préparer. Waze et Google Maps informent du prix total des péages lorsqu’on programme la destination, mais aucune mention par la suite. En bref, les systèmes de navigation sur téléphone sont au point et je vais les utiliser à coût sûr la prochaine fois. 


Restaurants et hôtels : la COVID a fait son œuvre 


Puisque j’ai utilisé les GPS de mon téléphone, je les ai aussi utilisés pour trouver des restaurants. Comme au Québec, la COVID a fait son œuvre et certains restaurants répertoriés dans les GPS ont fermé définitivement. Bien triste ! Je peux quand même vous suggérer quelques endroits. 

  • Joe’s Crab Shack – Si vous aimez le crabe, le homard ou tout ce qui se trouve dans la mer, Joe’s est un très bon endroit. L’atmosphère est presque celle d’une cabane à pêche. Joe’s Crab Shack est présent dans le sud des États-Unis. 

  • Crabby’s - C’est un endroit que nous avons découvert à Daytona Beach et, selon mon épouse, le crabe y est encore meilleur que chez Joe’s. Quant à moi, j’y ai mangé des crevettes au coconut vraiment délicieuses. Il ne faut pas non plus manquer une bonne entrée de calmars. 

  • Citrus – C'est un restaurant de déjeuners de Virginia Beach que nous avons découvert grâce à Guy Fieri et son émission Diners, Drive-ins & Dives. Les déjeuners y sont excellents et sortent du traditionnel « deux œufs, bacon » 

  • Yukai Buffet - Situé à Virginia Beach, il s’adresse aux personnes qui se passionnent pour les sushis. Il y en a une grande variété et comme son nom l’indique, c’est un buffet. C’est donc, sushis à volonté.  


N’hésitez à en chercher d’autres sur internet. 


L'immense Daytona International Speedway
Quant aux hôtels, difficile de suggérer une chaîne ou un hôtel en particulier puisque la qualité d’un hôtel à l’autre est vraiment inégale. Il faut juste savoir que, depuis la COVID, ils ne font plus ou presque plus de «housekeeping», c’est à dire de service aux chambres. Il faut donc demander à chaque fois qu’on veut des serviettes supplémentaires, du papier de toilette ou faire vider les poubelles. Ils se disent en manque de personnel. Est-ce vrai ou ça fait leur affaire ? Je vous laisse juger. C’est aussi difficile de trouver une chambre avec déjeuner inclus pour la même raison. La seule chaîne à laquelle je peux donner une mention spéciale est Hampton Inn. Nous avons pris trois chambres dans trois hôtels différents et les trois étaient très propres, le personnel sympathique et ils offraient tous un petit déjeuner chaud.  

Voilà, j’espère que je vous ai donné le goût de refaire des voyages en voiture après cette période difficile. Quant à moi, je me demande si je ne devrais pas commencer des critiques d’hôtels. Avec mes critiques de véhicules, ça ferait un méchant beau passe-temps proche de la job de rêve !  

La très belle plage de Daytona Beach en Floride


4 commentaires:

Anonyme a dit...

Bravo Christian.
Je ne suis pas surprise de tes commentaires tout aussi utiles qu'interessants.
T'as fait une belle job!!! Comme tu faisais si bien pour les autos.
Merci.
Lorraine Richer

Anonyme a dit...

Bravo

Anonyme a dit...

Anonyme a dit...

Bravo Christian, ça vaut la peine d’être lu !!! 👏👏

Avertissement

La consommation réelle peut différer de 10 à 20% par rapport à la consommation affichée par l'ordinateur de bord. Toutefois, à des fins de comparaison, j'inscris toujours la consommation que l'ordinateur de bord affiche à la fin de la période d'essai.
Google+