Lisez d'autres textes de mes essais à leblogauto.ca, section Essais Routiers!

15 septembre 2016

Rouler en Kia Soul EV crée de belles aventures!

Kia Soul 2016 - Crédit-photo: Christian Gagnon
La semaine dernière, j’ai eu le plaisir d’essayer pour la première fois une voiture entièrement électrique, soit la Kia Soul EV 2016. J’ai toujours hésité à faire l’essai d’une voiture électrique puisqu’entre le lieu où je vais chercher la voiture d’essai et mon domicile, il y a presque 100 km. Considérant l’autonomie limitée de ces véhicules, j’avais des craintes de tomber en panne de courant.
J’ai décidé d’affronter mes craintes avec ce premier essai que j’ai bien pris soin de prévoir en été. L’essai de la Kia Soul EV 2016 sera publié au début du mois d’octobre chez www.leblogauto.ca, mais je voulais vous raconter ce qui peut nous arriver lorsqu’on décide de mettre nos craintes de côté.
Crédit-photo: Martin Roy
Samedi dernier, on décide, mon épouse et moi, d’aller chez des amis à Gentilly, près de Trois-Rivières. De chez moi, le GPS de la Soul indique qu’il faut parcourir 105 km. Comme l’autonomie de la Soul EV est de 168 kilomètres, batterie pleine, je ne m’inquiète pas. Et puisque nous partons tôt, j’aurai toute la journée pour recharger la voiture sur une prise de 110 V, la plus lente évidemment. Le trajet se déroule dans le silence, l’une des belles qualités de la Kia Soul EV. Et je prends bien soin de rouler 105 km/h au lieu de 115, ma vitesse habituelle, afin de ménager le plus possible mon pouvoir électrique.
Arrivés à Gentilly, ma priorité est de brancher la voiture, car je me doute bien que ce sera long. Dès que le fil est branché, le temps de recharge s’écrit dans le tableau de bord : 22 heures 50 minutes! L’inquiétude gagne ma conscience puisqu’il est impossible de coucher sur place, nous devons être revenus à la maison à 22 h le samedi soir. Si la recharge sur 110 V se déroule bien, la voiture serait prête vers 9 h le dimanche matin! Problème, problème…
C’est alors que mon ami, Martin Roy, se rappelle que quelques semaines auparavant, nous avions vu une borne de recharge au village, la boite étant verrouillée avec un cadenas. Peut-être est-elle maintenant déverrouillée! Puisque Martin connait beaucoup de monde, il téléphone au capitaine des pompiers, la boite étant installée sur le mur d’une ancienne caserne. Le capitaine affirme que la prise est fonctionnelle et que tous peuvent s’y brancher gratuitement.
Avant de gaspiller le peu de recharge accumulée, nous prenons la camionnette de Martin afin d’aller vérifier si la boite est vraiment déverrouillée. Eh non, elle est toujours barrée!
Content qu'elle soit branchée!
Crédit-photo: Martin Roy
Deuxième coup de téléphone au capitaine. Celui-ci n’est pas content et affirme qu’il va appeler le maire. De mon côté, je commence à trouver que je dérange beaucoup de personnes pour une simple recharge de voiture électrique! Néanmoins, le capitaine rappelle quelques minutes plus tard en disant qu’on peut s’y rendre, qu’il va couper le cadenas.
Je me rends sur place avec la Kia Soul EV et le cadenas est coupé. Le capitaine est sur place lorsque j’ouvre la boite pour me rendre compte que la borne n’a jamais servi, le câble étant attaché avec une languette de plastique, une « tie rap » si vous voulez. Je demande à la blague si on ne devrait pas prendre une photo officielle! La voiture indique maintenant qu’elle sera rechargée en 3 heures 40 minutes. Nous sommes sauvés!
Tout ça pour dire qu’il faut être prévoyant avec les voitures électriques, car la recharge sur 110 V est plutôt longue. Pendant que je cherchais une solution, j’ai téléchargé l’application Charge Hub. Celle-ci répertorie beaucoup de bornes de recharge un peu partout au Québec et quelque-unes sont gratuites. Un outil essentiel puisque la base de données du GPS de la voiture est plutôt modeste. D’ailleurs, la majorité des points de recharge sont des concessionnaires Nissan. C’est un peu gênant de s’y brancher quand on a une Kia!
Crédit-photo: Martin Roy
Finalement, j’aimerais remercier Martin Roy pour sa grande aide. J’aimerais aussi remercier le capitaine des pompiers d’avoir remué ciel et terre afin de déverrouiller cette borne. Les gens de Gentilly sont très gentils. Et bien involontairement grâce à moi, les gens de cette région et ceux de passage ont maintenant accès à une borne de recharge gratuite!

Pendant que vous patientez pour votre recharge, allez donc gouter aux frites de la Roulotte à Patates située tout près. De bonnes frites à l’ancienne comme on les faisait quand j’étais jeune…

Aucun commentaire:

Avertissement

La consommation réelle peut différer de 10 à 20% par rapport à la consommation affichée par l'ordinateur de bord. Toutefois, à des fins de comparaison, j'inscris toujours la consommation que l'ordinateur de bord affiche à la fin de la période d'essai.

Un de mes essais chez leblogauto.ca

Google+