Lisez d'autres textes de mes essais à leblogauto.ca, section Essais Routiers!

03 janvier 2005

Le Toyota Highlander Hybride 2005 à Montréal


2005 Toyota Highlander Hybride Posted by Hello

Le nouveau Highlander Hybride, version Toyota du Lexus RX400h, a fait ses débuts au North American International Auto Show 2004, à Detroit, et sera présent, en primeur canadienne, au Salon International de l'Auto de Montréal au mois de janvier. C'est le troisième véhicule essence/électricité chez Toyota avec la Prius et le RX400h de Lexus, la division haut de gamme de Toyota.

Comme son nom l'indique, le Highlander Hybride est propulsé par un moteur à essence V6 3,3 litres auquel on a collé un nouveau moteur électrique à régime élevé qui conférera au Highlander Hybride une puissance de 270 chevaux. Il est donc plus puissant que le Highlander actuel, qui, lui, accélère déjà de 0 à 60 mi/h en moins de 8 secondes. Comme la majorité des voitures électriques actuelles, le moteur électrique devient un générateur lorsqu'on relache l'accélérateur ou que l'on applique les freins récupérant ainsi l'énergie cinétique qui serait, autrement, dissipée sous forme de chaleur par les freins. Le moteur transforme ainsi l'énergie en électricité pour recharger les batteries. Malgré une puissance supérieure au Highlander actuel, le Highlander Hybride offrira la meilleure consommation d'essence de la catégorie des VUS intermédiaires. Il sera d'ailleurs certifié SULEV (Super Ultra Low Emissions Vehicle) réservé aux véhicules les plus évolués de l'industrie automobile.

Les caractéristiques de sécurité comprennent un nouveau système de gestion intégrée de la dynamique du véhicule ou VDIM. Il remplace le dispositif de contrôle de la stabilité (VSC) conventionnel. On note aussi le système de surveillance de la pression des pneus et, en option, les coussins gonflables latéraux montés aux sièges et des coussins en rideaux couvrant la première et la seconde rangée.

Le Highlander Hybride offre une nouvelle version sept places (une première dans la catégorie). Une troisième rangée est donc ajoutée et elle s'escamote dans le plancher lorsque vous voulez plus d'espace cargo. Pour plus de polyvalence, la seconde rangée est divisée 60/40 et se replie à plat vers l'avant.

À l'extérieur, peu de changements. Une nouvelle calandre, de nouveaux pare-chocs, des feux arrières à DEL et de nouvelles roues de 17 pouces exclusives au Highlander Hybride constituent ces changements.

Le Highlander Hybride offrira un équipement de base impressionnant. Il sera livré avec la climatisation, les glaces assistées, les rétroviseurs assistés, les verrous assistés, le régulateur de vitesse, le volant inclinable et un système audio de luxe AM/FM, lecteur de cassettes et lecteur CD ainsi que six haut-parleurs. On souligne aussi la présence, sous l'indicateur de vitesse, d'un affichage multifonctions donnant diverses données comme la consommation instantanée et moyenne, la température extérieure et l'état de la pression des pneus.

Le Highlander Hybride sera en vente au cours de la seconde moitié de 2005 et comfirmera Toyota comme précurseur de la technologie hybride, en compagnie de Honda qui, après l'Insight et la Civic Hybrid, lance l'Accord Hybrid cette année.

Maintenant que certains constructeurs sont bien engagés dans la conservation et la protection de notre planète, il reste aux gouvernements à s'impliquer. Curieusement, ils sont lents à réagir. Le gouvernement Charest impose une taxe ridicule pour les véhicules à grosse cylindrée alors qu'elle ne poussera pas ces gens qui se paient un énorme VUS inutile à 80 000$ à s'acheter une compacte hybride. Mais moi, simple électeur qui possède une mini-fourgonnette, et qui serait intéressé par le Highlander Hybride sept places, j'aimerais bien une subvention à l'achat. Certaines provinces donnent jusqu'à 3 000$ à l'achat d'un véhicule hybride. Cette approche serait plus logique et ferait vendre plus de véhicule écologique faisant ainsi baisser le prix d'achat. Mais lorsqu'on est ministre, on se promène en limousine alors la réalité de tous les jours, on s'en balance...

Aucun commentaire:

Avertissement

La consommation réelle peut différer de 10 à 20% par rapport à la consommation affichée par l'ordinateur de bord. Toutefois, à des fins de comparaison, j'inscris toujours la consommation que l'ordinateur de bord affiche à la fin de la période d'essai.

Un de mes essais chez leblogauto.ca

Google+