Lisez d'autres textes de mes essais à leblogauto.ca, section Essais Routiers!

14 mai 2008

Les honneurs pour Subaru

SUBARU CANADA - Le moteur « boxer » turbocompressé de 2,5 litres de Subaru a été nommé Moteur international de l’année 2008 dans la catégorie 2,0 litres à 2,5 litres. C’est la deuxième fois en trois ans que Subaru mérite ce prestigieux honneur (précédemment en 2006).

Les 65 juges sur le comité de sélection du Moteur international de l’année 2008 ont d’abord été impressionnés par la puissance du moteur boxer à 4 cylindres opposés horizontalement développant 305 chevaux qui se trouve dans la Subaru Impreza WRX STI mais ils l’ont également été par la performance du moteur turbocompressé de 2,5 litres qui développe 224 ch dans le Forester de Subaru. Le moteur se retrouve aussi dans la Subaru WRX de 224 ch ainsi qu’en version atmosphérique de 170 ch dans l’Impreza 2.5i et le Forester de Subaru. Le jury a noté qu’en plus d’être un engin super performant, ce moteur boxer affiche une impressionnante économie énergétique.

« Nos moteurs exceptionnels ne constituent qu’une des raisons pour lesquelles Subaru a acquis une réputation de créer des remarquables technologies automobiles qui rendent ses véhicules puissants, agréables à conduire et sécuritaires, » a affirmé Katsuhiro Yokoyama, président et chef de la direction de Subaru Canada, Inc. « Subaru produit des moteurs boxer depuis plus de 40 ans et nous sommes ravis d’être encore une fois reconnu par le comité de sélection du Moteur international de l’année. »

Selon le juge Nikos Kounitis, « ce moteur puissant et agréable à conduire justifie le parti pris persistant de Subaru envers les moteurs boxer »,

Le moteur boxer de Subaru est produit en plusieurs versions pour les différents marchés de par le monde, notamment en formats 4 cylindres de 1,5 litre, 2,0 litres, 2,5 litres de cylindrée ainsi qu’en versions 6 cylindres de 3,0 litres et 3,6 litres. De plus, l’entreprise a récemment mis en vente en Europe le premier moteur boxer diesel au monde.

Aucun commentaire:

Avertissement

La consommation réelle peut différer de 10 à 20% par rapport à la consommation affichée par l'ordinateur de bord. Toutefois, à des fins de comparaison, j'inscris toujours la consommation que l'ordinateur de bord affiche à la fin de la période d'essai.

Un de mes essais chez leblogauto.ca

Google+