16 mai 2007

Essai routier: Lincoln MKX 2007



Vous désirez un VUS de luxe? Lincoln a peut-être la solution à votre problème à condition de l’appeler VUM (véhicule utilitaire multisegment). Eh oui, la mode des véhicules multisegments touche également Lincoln. Il faut dire que toutes les compagnies cherchent à mettre un véhicule dans cette catégorie, avec raison ou non. J’ai essayé brièvement un tout nouveau Lincoln MKX 2007, grand frère du Ford Edge, grâce à la collaboration de Automobiles Réjean Laporte de St-Norbert. Le MKX remplace l’Aviator qui n’a jamais répondu aux attentes. Faisons un petit historique des camions chez Lincoln.

Depuis l’arrivée des Lexus RX300 et Infiniti QX4 à la fin des années ’90, Lincoln décida de transformer la camionnette Ford Expedition en modèle plus luxueux. Le Navigator était né. Je me souviens très bien de ce moment, c’était en 1998. Je me demandais bien ce que les acheteurs très traditionnels de Lincoln allaient penser de ce camion et je lui prédisais un échec
retentissant. Lincoln m’a confondu! Après presque 10 ans en service, le Navigator est toujours là. Il a même été rejoint il y a quelques années par le Mark LT et cette année par le MKX. Tant et si bien que cette année, Lincoln a dans sa gamme trois camions et seulement deux voitures. Les temps ont bien changés!

Pour revenir à l’essai de cette semaine, mon véhicule d’essai était tout de noir vêtu. Sa calandre chromée est très imposante. Évidemment, elle reproduit l’image des autres modèles Lincoln. Les phares sont adaptatifs en option, c’est-à-dire qu’ils suivent les mouvements du volant. Une silhouette toute en rondeur contraste d’ailleurs avec cette calandre très traditionnelle. À part cette calandre et les feux arrière, le reste provient directement du Ford Edge.

C’est à l’intérieur que la tradition Lincoln reprend tout son sens puisque le luxe y est omniprésent. Outre les assistances électriques qui sont de série, on retrouve la climatisation bizone avec commandes au volant, les sièges avant garnis de cuir à réglages électriques en 10 directions à régulation de température (chaud et froid) et la banquette arrière EasyFold divisée 60/40, repliable à l’aide d’un bouton de commande à distance. Une sonorisation AM/FM/6 CD/MP3 et un abonnement de 6 mois à la radio satellite SIRIUS vous permettront de vous isoler de l’extérieur. Parlant de radio satellite, la réception était bonne mais vous connaissez mon opinion là-dessus : à quoi ça sert de payer pour quelque chose de gratuit sur la bande FM ou sur CD? La pièce de résistance de cet intérieur est selon moi le toit panoramique Vista, livrable en option, qui couvre la majeure partie du toit. En fait, il est en deux parties : la partie avant peut glisser vers l’arrière pour dégager une large ouverture ou basculer à la manière d’un toit ouvrant classique. La partie arrière est fixe. Il va sans dire que ce toit est à contrôle électrique incluant les deux pare-soleil. Faire la liste de tout l’équipement serait ennuyeux mais soulignons qu’il peut y avoir quelques options comme le système de navigation, le lecteur DVD pour les occupants des places arrière et la chaîne audio certifiée THX II de 600 watts. Le design générale de la planche de bord est plus classique que dans le Ford Edge et au lieu des cadrans ronds on retrouve des carrés logeant, à gauche, le tachymètre et, à droite, l’indicateur de vitesse. La console centrale est remplie de boutons de bonnes dimensions faciles à manipuler. Plusieurs de ces commandes sont dupliqués au volant, notamment celles de la radio et de la climatisation. Le contraste entre le vrai bois (érable ou ébène) et les appliques de nickel satiné et chromées est très élégant. Le tout amène une ambiance chaleureuse liée à une insonorisation efficace.

Sous le capot du Lincoln MKX 2007 se présente un tout nouveau V6 Duratec de 3,5 litres de cylindrée développant 265 chevaux. Il m’est apparu doux à l’utilisation, bien appuyé par une transmission automatique à six rapports, une exclusivité dans la catégorie. Seule la Cadillac SRX en propose une en option. Les accélérations sont franches et la tenue de route bonne sur route bosselée. Les courbes doivent être, par contre, abordées avec modération. Il ne faut pas oublier que l’on est au volant d’un VUS (pardon, d’un VUM) et que le centre de gravité est plus élevé que celui d’une voiture. Si, toutefois, vous êtes entré dans une courbe trop rapidement, toute une panoplie de système électronique tentera de garder votre véhicule sur la route comme le contrôle de stabilité antiretournement, l’antipatinage, le contrôle de mouvement de lacet et les freins antiblocage. Et si les lois de la physique vous envoyaient tout de même dans le décor, l’intérieur du Lincoln MKX est tellement truffé de coussins et de rideaux gonflables que vous avez très peu de chances de toucher les parois de votre véhicule.

En bref, le Lincoln MKX 2007 est sans contredit un modèle très luxueux offrant un bon rapport qualité/prix. En fait, le dilemme est de savoir si vous préférerez un Ford Edge avec tout l’équipement disponible ou un Lincoln MKX avec l’équipement de base. Une courte recherche sur le site de Ford Canada permet de constater que le Ford Edge SEL avec toutes les options disponibles coûte 700$ de plus qu’un Lincoln MKX avec son équipement de base très étoffé. C’est une réflexion à ne pas négliger. L’essai routier est indispensable pour faire votre choix. N’hésitez à consulter Dominique ou Simon chez Automobiles Réjean Laporte de St-Norbert. Ils vous aideront à faire un choix éclairé…

Cliquez ici pour notre discussion sur Passion Automobile.



Avertissement

La consommation réelle peut différer de 10 à 20% par rapport à la consommation affichée par l'ordinateur de bord. Toutefois, à des fins de comparaison, j'inscris toujours la consommation que l'ordinateur de bord affiche à la fin de la période d'essai.
Google+