Lisez d'autres textes de mes essais à leblogauto.ca, section Essais Routiers!

02 février 2015

Essai routier: Volkswagen Golf familiale TDI 2014

Volkswagen Golf familiale TDI 2014
Eh oui, encore une 2014 ! Mauvais choix ou erreur de réservation ? Un peu des deux. Comme on le sait, la version familiale de la Golf se verra mise à jour bientôt, puisque les autres modèles de la gamme adoptent déjà les attributs de la septième génération de la populaire allemande. Le hic, c’est qu’on m’avait dit que ce serait plus tard dans l’année 2015 alors qu’elle a été présentée au Salon de l’Auto de Montréal il y a quelques jours. Toutefois, il reste des modèles 2014 en salle de montre ce qui rend cet essai tout à fait intéressant. Je dois aussi dire que cette familiale m’attire depuis longtemps puisqu’elle représente une option intéressante à la disparition des fourgonnettes abordables. De plus, si on met de côté les marques de luxe, la Golf familiale est seule dans sa catégorie.

En effet, les modèles équivalents portent un logo Audi et elles ne sont pas dans la même fourchette de prix. Ford propose une Focus familiale en Europe tout comme GM avec sa Cruze. Aucun des deux constructeurs n’a toutefois jugé bon d’importer ces modèles en Amérique. La Golf familiale est donc seule. Le design extérieur n’est pas très attirant (mon garçon m’a souligné que ça ressemble à une vieille voiture !), mais la mouture 2015 devrait améliorer les choses.

C’est plutôt difficile de prendre place dans cette voiture qui semble beaucoup plus grosse qu’elle ne l’est. Les portières ne sont pas très larges et le seuil de porte est haut et large. Rien pour aider à y descendre avec des bottes et un manteau d’hiver. Après avoir réussi à s’asseoir, on est plutôt confortable sur ces sièges en cuir qui offrent un bon support latéral. Le tableau de bord a aussi besoin d’un rafraîchissement. Le modèle Wolfsburg essayé est tout équipé. Le système de navigation que j’avais vanté dans le passé n’a pas changé du tout. C’est son plus gros problème. L’écran est trop petit et les commandes vocales permettant de le programmer sont inexistantes. L’interface est vieillotte et aucun moyen d’y ajouter l’état de la circulation. Voilà pour les points négatifs. Du côté des « plus », notons une programmation facile, un guidage efficace et une utilisation intuitive.

C’est le cas de tout le système d’infodivertissement. Tout fonctionne à merveille, y compris la téléphonie Bluetooth, mais l’ensemble a besoin d’être dépoussiéré, mis au goût du jour. J’espère que Volkswagen va réviser aussi la façon dont on branche les appareils multimédias, car le système actuel est quelque peu problématique. Il s’agit d’une prise spéciale dans laquelle il faut brancher un fil spécial permettant d’y relier un iPod, par exemple. Le problème, c’est que tous les appareils n’ont pas la même prise. Si vous avez un appareil avec la prise Lightning d’Apple, il faudra un adaptateur. Suggestion à Volkswagen : installez une prise USB conventionnelle, on va s’arranger avec nos fils !

L’espace pour les jambes aux places arrière n’est pas si mal. Le volume de chargement de cette familiale est intéressant et il surprenant de voir que Volkswagen a installé une trappe à skis au centre de la banquette arrière. Vous pourrez donc amener deux enfants à l’arrière avec leurs bâtons de hockey pour une pratique à la patinoire. Le seuil de chargement est assez bas, mais abaisser la banquette n’offre malheureusement pas un plancher plat.

Volkswagen est la reine du diesel abordable en Amérique. Pour combien de temps ? Ça dépendra de l’industrie pétrolière qui prend un malin plaisir à vous fourr… Il faut souligner que le diesel est un produit moins raffiné que l’essence traditionnelle et que, par conséquent, il devrait être vendu moins cher. C’est cette économie à la pompe et une consommation de diesel raisonnable qui sont les atouts principaux de la motorisation diesel. Au moment de retourner le véhicule d’essai, l’essence ordinaire se vendait 99,4 cents le litre alors que le diesel était à 119,9 cents le litre. 20 cents de différence qui amenuisent grandement l’attrait du moteur diesel. Une consommation affichée de 7,3 L/100 km ne permet pas de justifier cet achat par rapport à un moteur à essence. C’est probablement pour ces raisons que Honda et Mazda ont décidé de mettre leur projet de véhicules diesel sur la glace. Quant à la Chevrolet Cruze Diesel, en avez-vous déjà vu une sur la route ?

Mais Volkswagen y croit. D’ailleurs, ce moteur turbo diesel de 2,0 litres est agréable à utiliser. C’est vrai qu’il a un bruit de tracteur lorsqu’il tourne au ralenti, mais il est fiable. Par ailleurs, à -27 °C, il a démarré facilement sans être branché. À vitesse de croisière, ce moteur semble dormir tellement il tourne lentement. La consommation sur autoroute en plein été doit être excellente. Couplée à ce moteur, on retrouve la transmission DSG à six rapports. C’est la meilleure transmission que j’ai essayée en 10 ans d’essai. Les changements de rapports s’effectuent en 4/100e de secondes ! C’est fascinant de voir tomber l’aiguille du tachymètre à chaque changement de rapport. Elle offre trois modes de conduite : Drive, Sport et manuel. À la position Drive, la consommation de diesel est optimisée et les rapports montent rapidement. Pas vraiment d’agrément de conduite. À la position Sport, les changements de rapport sont retardés et les performances sont beaucoup plus dynamiques. La consommation doit sûrement en souffrir. Finalement, le mode manuel permet de changer les rapports soi-même. Il est amusant d’utiliser le couple abondant du moteur diesel pour optimiser les performances. Ensuite, on s’aperçoit qu’on conduit une familiale !

La direction est bien dosée et le freinage m’est apparu adéquat dans des conditions normales d’utilisation. Quant à la suspension, elle m’a impressionnée par son confort. Puisque je demeure à la campagne, les routes ne sont pas toujours idéales. Malgré le grand froid qui rend habituellement la suspension plus dure que dure, celle de la Golf familiale a toujours conservé sa souplesse. C’est un bon point si vous désirez faire beaucoup de kilométrage sur des routes pas toujours bien entretenues.

Si Volkswagen fait une bonne mise à jour de la version 2015, la Volkswagen Golf familiale méritera indéniablement sa place sur le marché. Son espace de chargement supplémentaire convaincra les petites familles qui n’ont pas 50 000 $ à mettre sur une grosse fourgonnette. Évidemment, l’espace de chargement n’est pas comparable, mais c’est un bon compromis. Quant au moteur turbo diesel, il serait dommage que les pétrolières en viennent à bout. Ce moteur peut offrir une excellente consommation, mais peut aussi être performant selon le mode de conduite choisi. Il faudra un jour que ces foutues compagnies pétrolières répondent de leurs actes !

Venez donner votre opinion sur la page Google+ ou Facebook d’AutoOpinion.ca. De plus, toutes les photos s’y trouvent. Cliquer sur « J’aime la page », ça fait toujours plaisir !

Conditions de l’essai

Réalisé du 19 au 26 janvier 2015.
Météo : Beaucoup de soleil, un peu de neige, entre -27 et 3 °C.
Modèle essayé : Volkswagen Golf familiale TDI 2014 Edition Wolfsburg
Assemblé à Puebla, Mexique
Prix selon www.vw.ca (28 janvier 2015) :
** modèle 2015 à partir de 22 495 $
Prix du modèle essayé : près de 30 000 $ + taxes
Distance parcourue : 345,4 km (58 % autoroute)
Consommation selon
Ressources Naturelles Canada :
** Ville : 7,0 L/100 km (8,2 selon les normes 2015)
** Route : 4,9 L/100 km (6,0 selon les normes 2015)
** Émissions de CO² : 194 grammes/km
Consommation affichée : 7,3 L/100 km
Régime moteur à 100 km/h : 1 800 tours/minute
Régime moteur à 115 km/h : 2 150 tours/minute
Véhicule fourni par Volkswagen Canada
Photos prises à Ste-Élisabeth, Québec

1 commentaire:

Anonyme a dit...

La golf TDI est la meilleure voiture de sa génération
http://www.xenon-club.com/760-feux-de-jour-a-led-universel-nssc-drl-502hp-3700811502454.html

Avertissement

La consommation réelle peut différer de 10 à 20% par rapport à la consommation affichée par l'ordinateur de bord. Toutefois, à des fins de comparaison, j'inscris toujours la consommation que l'ordinateur de bord affiche à la fin de la période d'essai.

Un de mes essais chez leblogauto.ca

Google+