Lisez d'autres textes de mes essais à leblogauto.ca, section Essais Routiers!

30 septembre 2006

Essai routier: Suzuki SX4 2007

La famille s’agrandit chez Auto Opinion.ca alors que j’accueille un nouveau concessionnaire parmi mes collaborateurs et il s’agit de Joliette Suzuki Subaru. Je désirais cette collaboration depuis longtemps car ces deux marques sont très actives dans le créneau des véhicules à quatre roues motrices. En effet, toutes les Subaru vendues au Canada profitent de la traction intégrale et plusieurs Suzuki la propose aussi. De plus, j’ai été propriétaire d’une Suzuki Swift pendant près de 12 ans et la seule raison pour laquelle je l’ai envoyée à la casse, c’est que la rouille mangeait le plancher sous mes pieds. Le moteur avait 297 000 km et tournait toujours comme un neuf sans réparation majeure.

Mais trêve de souvenirs et revenons à l’essai d’aujourd’hui, c’est-à-dire la Suzuki SX4 2007. Pour vous situer, la SX4 remplace la Aerio familiale qui est retiré du catalogue. La berline Aerio reste toutefois disponible. Le mot « multisegment » est à la mode ces temps-ci et Suzuki qualifie sa SX4 de « compacte multisegment ». Peu importe le nom retenu, cette voiture est très versatile grâce à son hayon qui s’ouvre sur un bon espace de chargement que l’on peut agrandir en abaissant la banquette arrière divisée 60/40. La Suzuki SX4 est disponible en trois niveaux d’équipement soit le modèle de base, la JX et la JLX. Cette dernière est la seule à proposer la traction intégrale de série tandis qu’elle peut être obtenue en option dans la JX.

À l’intérieur, on peut asseoir cinq personnes à condition que celles assises à l’arrière ne soient pas trop corpulentes. Les matériaux sont de bonne qualité tandis que les sièges sont confortables et offrent un support latéral moyen à l’avant. On a pensé à mettre trois appuie-tête à l’arrière qui ne nuisent pas à la visibilité. Les cadrans sont facilement consultables et les commandes sont bien placées. Seul le commutateur servant à activer la traction intégrale me semblait mal placé à côté du frein à main. C’est facile de l’accrocher et ainsi de passer à la traction intégrale sans s’en apercevoir. À noter la présence d’une radio AM/FM/CD/MP3 de série avec une bonne sonorité dont le volume est variable en fonction de la vitesse. Un petit affichage au haut de la console centrale vous informe de l’heure, de la température extérieure, de la consommation de carburant et de l’autonomie. Les vitres, les portières et les miroirs profitent tous de l’assistance électrique de série. Les miroirs sont chauffants sur la JX et la JLX. Le hayon est, comme je l’ai déjà dit, très pratique mais, pour l’ouvrir, il faut appuyer sur un petit bouton situé sous la poignée. J’ai peur de la durabilité de cette commande comparée à la bonne vieille poignée traditionnelle.

Côté mécanique, on fait affaire avec un quatre cylindres 2,0 litres de 143 chevaux associé à une transmission manuelle à cinq rapports ou une boîte automatique à quatre vitesses. C’est cette dernière que j’ai essayée et je suis tenté de vous dire d’essayer la transmission manuelle car l’automatique semble bouffer plusieurs des chevaux du moteur 2,0 litres. La servo-direction est bien dosée et la tenue de route m’est apparue très bonne aidée par des pneus de 16 pouces sur mon véhicule d’essai. Les Suzuki SX4 de base se contentent de pneus de 15 pouces. Les freins sont à disques aux quatre roues sauf sur le modèle de base qui se sert de tambours à l’arrière. L’antiblocage ABS est de série sur tous les modèles. Bravo! C’est de plus en plus rare de nos jours puisque c’est souvent la sécurité qui écope sur les modèles de base. Chez Suzuki, on fait autrement et les coussins gonflables frontaux, latéraux ainsi qu’un écran gonflable latéral sont tous de série. La traction intégrale dispose d’un commutateur pour que vous choisissiez l’un des trois modes : 2WD, Auto ou Lock. Le mode « lock » offre la traction optimale, le mode « auto » laisse au système le soin de choisir si la traction intégrale est requise et le mode « 2wd » vous laisse en traction avant pour une économie d’essence optimale.

En bref, une bonne petite voiture sans prétention qui vous offre l’avantage de la traction intégrale. La puissance de son moteur n’est pas énorme mais peu devenir un atout en traction intégrale.Ne pensez pas faire le coureur des bois dans des chemins boueux. Elle n’est pas conçue pour ça. Elle peut toutefois vous amener avec confort et sécurité partout où il y a des chemins carrossables. Pour bien cerner la Suzuki SX4 2007, passez donc voir Serge Laforest et son équipe chez Joliette Suzuki. Faire un essai, c’est s’assurer que la voiture répond vraiment à nos besoins. Bonne route!

Vous voulez faire vos commentaires, posez des questions où peut-être possédez-vous une SX4, venez me rejoindre sur le forum de Passion Automobile et nous discuterons de Suzuki. Pour jaser de SX4, cliquez ici!

Aucun commentaire:

Avertissement

La consommation réelle peut différer de 10 à 20% par rapport à la consommation affichée par l'ordinateur de bord. Toutefois, à des fins de comparaison, j'inscris toujours la consommation que l'ordinateur de bord affiche à la fin de la période d'essai.

Un de mes essais chez leblogauto.ca

Google+