Lisez d'autres textes de mes essais à leblogauto.ca, section Essais Routiers!

10 octobre 2009

Un tout premier modèle hybride pour Infiniti

NISSAN CANADA - Infiniti vient de confirmer la prochaine mise en production de son premier modèle hybride issu de la gamme de berlines de luxe « M » récemment révélée et prévue pour une commercialisation au printemps. Ce nouveau modèle, l’Infiniti M35 HYBRID, a réussi à tenir les promesses du concept Essence : marier hautes performances et faibles émissions.

Avec ce lancement, Infiniti, emblématique marque japonaise de luxe, met la barre très haut dans le monde des véhicules hybrides en associant harmonieusement la sobriété et un attribut qui, jusqu’ici n’a guère eu libre cours chez les hybrides : le plaisir de conduire.

Attendue 12 mois après la version à motorisation conventionnelle, soit à partir du printemps 2012, la M35 HYBRID a été conçue pour accroître, et surtout ne pas aseptiser, l’immense plaisir de conduire une Infiniti, l’un des grands atouts de la marque.

La M35 HYBRID est la première Infiniti hybride en vingt ans d’existence de la marque. Elle est aussi l’Infiniti la plus propre et la plus économique de son histoire. Basée sur la toute nouvelle Infiniti M dont le style s’inspire du fameux concept Essence présenté début 2009 au Salon de l’Automobile de Genève, la M35 HYBRID demeure une berline de luxe à hautes performances – avec toute la vigueur d’un moteur V6 et des roues arrière motrices – et ajoute à ces vertus la sobriété et la modicité des émissions de CO2 d’une voiture nettement plus petite.

Le système hybride Infiniti, fruit des travaux de la marque et du groupe Nissan, est constitué d’un bloc moteur électrique avec double embrayage. D’une manière innovante, le premier embrayage a été placé entre le V6 atmosphérique de 3,5 litres et le moteur électrique. Cette configuration technique élégante où tous les composants agissent sur un arbre de transmission unique vers le différentiel arrière offre des sensations de conduite cohérentes et exaltantes quelles que soient les conditions, avec des accélérations linéaires et les réponses « directes » recherchées par les ingénieurs.

Le rôle du moteur électrique est double. Il agit tout d’abord comme unité propulsive d’appoint, ajoutant sa puissance à celle du V6 lorsque les circonstances exigent de faire appel à toute la capacité d’accélération de la voiture. D’autre part, il sert de générateur, rechargeant la batterie et récupérant l’énergie produite en décélération et au freinage, énergie qui, normalement, se dissipe et se perd. Dans certaines circonstances, la M HYBRID peut également ne fonctionner qu’à l’électricité, sans consommer de carburant.

De cette manière, la M35 HYBRID peut optimiser l’utilisation de l’énergie disponible dans toutes les conditions de conduite, promettant une sobriété jamais atteinte jusqu’à présent dans le monde des grandes berlines. Les détails concernant l’autonomie, les performances et la transmission seront publiés ultérieurement.

Comme il se doit de la part d’Infiniti, plusieurs technologies de pointe ont été intégrées à ce nouveau modèle, à l’instar d’une nouvelle batterie lithium-ion (Li-ion) « lamellaire » occupant la même taille qu’une batterie conventionnelle mais délivrant le double de puissance. En outre, la structure lamellaire favorise le refroidissement de la batterie, la stabilité thermique de celle-ci étant encore accrue par le recours à des électrodes positives au manganèse. De ces choix techniques résulte une batterie d’une fiabilité exceptionnelle.

Déjà, la nouvelle gamme Infiniti M affichait son ambition de battre sa devancière à la fois en termes de consommations, d’émissions et aussi de performances et d’agrément grâce à de nombreuses améliorations technologiques.

La M35 HYBRID fera partie de la gamme M qui, en Europe occidentale, comprendra aussi une version V6 diesel hautes performances. La gamme M est la première famille Infiniti vendue sur tous les marchés de la Marque à travers le monde, soit actuellement 33 pays.

MON OPINION - Ça me semble très attrayant. D'abord, d'après ce communiqué, le système hybride Inifiniti a l'air d'être semblable à celui de la Chrysler Aspen Hybrid dont j'ai fait l'essai plus tôt cette année. Si c'est le cas, ce système est très transparent et offre une économie d'essence appréciable, à condition d'adapter notre façon de conduire...

Aucun commentaire:

Avertissement

La consommation réelle peut différer de 10 à 20% par rapport à la consommation affichée par l'ordinateur de bord. Toutefois, à des fins de comparaison, j'inscris toujours la consommation que l'ordinateur de bord affiche à la fin de la période d'essai.

Un de mes essais chez leblogauto.ca

Google+