Lisez d'autres textes de mes essais à leblogauto.ca, section Essais Routiers!

19 mars 2007

Toyota aime bien le budget fédéral

Toyota Canada Inc. (TCI) a aujourd’hui applaudi les initiatives budgétaires du gouvernement du Canada destinées à encourager les Canadiens à choisir des véhicules respectueux de l’environnement.

« Nous sommes heureux que le budget du gouvernement fédéral reconnaisse le rôle important des décideurs pour ce qui est de déterminer la valeur que la société accorde à la responsabilité environnementale », a déclaré M. Stephen Beatty, directeur gestionnaire principal chez Toyota Canada Inc.

« Toyota croit depuis longtemps que l’industrie mondiale de l’automobile doit adopter des mesures réalistes pour faire toujours mieux pour notre planète. C’est pour cette raison que nous avons tant investi dans les moteurs à haut rendement énergétique, les petits véhicules, les systèmes antipollution et les technologies avancées telles que nos véhicules hybrides essence/électricité de pointe », a continué M. Beatty. « Toutefois, l’efficacité des efforts de réduction de l’impact environnemental de la société est à son maximum lorsque tous les intervenants travaillent ensemble et c’est pourquoi ces initiatives fédérales sont des nouvelles appréciées. »

Le budget fédéral d’aujourd’hui inclut un certain nombre de primes d’encouragement à l’économie de carburant qui entreront en vigueur demain (le 20 mars) et qui constituent de bonnes nouvelles pour les conducteurs canadiens.

Un programme de remises basé la performance : Dans le cadre de ce programme, les Canadiens qui achètent un véhicule à haut rendement énergétique sont admissibles pour recevoir une remise du gouvernement fédéral pouvant atteindre 2 000 $. Un véhicule à haut rendement énergétique est défini comme étant toute voiture de tourisme dont la cote de consommation combinée ville/route de Transports Canada est de 6,5 L/100 km ou moins, ainsi que toute mini-fourgonnette, tout véhicule utilitaire sport (VUS) ou autre camionnette ayant une cote de consommation de 8,3 L/100 km ou moins.

L’admissibilité finale sera déterminée par le gouvernement fédéral et publiée sur le site Web de Transports Canada. Toutefois, selon les définitions dans le document du budget, et selon les calculs faits par Toyota concernant les cotes de consommation de ses véhicules, Toyota prévoit que les Canadiens qui achètent une Prius seront admissibles pour une remise de 2 000 $ en vertu de ce programme.

Toyota prévoit que la toute nouvelle Camry hybride sera admissible pour une remise de 1 500 $ en vertu de ce programme.

De plus, plusieurs véhicules Toyota devraient être admissibles pour une remise de 1 000 $, y compris la Yaris Hatchback au style européen et la Yaris avec un coffre, la très populaire Toyota Corolla avec boîte manuelle et le Highlander hybride, le VUS intermédiaire de Toyota.

En outre, le Lexus RX 400h – la version hybride du modèle Lexus le plus populaire au Canada – devrait être admissible pour une remise de 1 000 $ en vertu de ce programme.

« Ce programme encouragera les conducteurs canadiens à mettre l’accent sur le rendement énergétique lorsqu’ils magasinent pour faire l’achat d’un nouveau véhicule, a expliqué M. Beatty. « Toyota se concentre sur l’économie de carburant depuis la crise du pétrole du début des années 70 et offre actuellement une des gammes de produits la plus économique en carburant au Canada, dont trois véhicules gagnants de prix ÉnerGuide 2007 : la sous-compacte Toyota Yaris, la voiture hybride intermédiaire Toyota Prius et la mini-fourgonnette Toyota Sienna. Nous encourageons les autres fabricants automobiles à se joindre à nous pour faire du rendement énergétique et de la performance antipollution une priorité. »

Primes d’encouragement pour remplacer les vieux véhicules : En mettant l’accent sur le fait que les véhicules avant l’année-modèle 1995 représentaient 35 % de tous les véhicules sur les routes canadiennes en 2005, le gouvernement fédéral a aujourd’hui annoncé qu’il allouerait six millions de dollars au cours des deux prochaines années à des programmes existants à but non lucratif qui offrent des primes d’encouragement aux Canadiens qui se débarrassent d’un vieux véhicule. Le gouvernement a déclaré qu’il s’agit d’un soutien fédéral de sept fois plus important envers ces programmes.

« Un véhicule fabriqué en 1986 est, en moyenne, 36 fois plus polluant qu’un nouveau véhicule de taille semblable… et pourtant, comme le ministre l’a indiqué dans son budget, il reste de nombreux véhicules plus vieux sur la route aujourd’hui », a fait remarquer M. Beatty. « On devrait donc applaudir le fait que le gouvernement fédéral ait reconnu que, bien qu’il soit important que les nouveaux véhicules produisent des émissions minimales, il est crucial que nous résolvions le problème des vieux véhicules polluants, voitures et camions, qui circulent sur nos routes et autoroutes. En fournissant une augmentation considérable au financement de ces programmes sans but lucratif, le gouvernement fédéral prend une décision qui aura un effet positif et immédiat puisque chaque véhicule âgé remplacé par un nouveau véhicule entraînera une amélioration de la qualité de l’air pour tous les Canadiens. »

Aucun commentaire:

Avertissement

La consommation réelle peut différer de 10 à 20% par rapport à la consommation affichée par l'ordinateur de bord. Toutefois, à des fins de comparaison, j'inscris toujours la consommation que l'ordinateur de bord affiche à la fin de la période d'essai.

Un de mes essais chez leblogauto.ca

Google+